LES MÉDAILLES DU JAPON AUX JEUX ASIATIQUES 2018

Lundi 27 août 2018, à la fin de la première semaine des Jeux asiatiques qui se tiennent en Indonésie depuis samedi 18 août, jour de la cérémonie d’ouverture à Jakarta, la délégation japonaise réalise un très bon parcours. Le Japon, qui avait fini troisième au nombre des médailles en 2014, se retrouve actuellement à la deuxième place du classement derrière la Chine, toujours première de ces jeux depuis 1982, et devant la Corée du Sud. Sur les 43 médailles d’or remportées jusqu’à présent par les athlètes japonais, près de la moitié l’a été dans une seule discipline, avec une jeune athlète qui domine la compétition et un nombre record de médailles à son actif.

LA MOITIÉ DES MÉDAILLES REMPORTÉE EN NATATION

136 médailles en 9 jours de compétition

Un peu plus de 15 médailles par jour en moyenne ont été récoltées par le Japon depuis le début des Jeux asiatiques. Et sur ces 136 médailles, 43 sont de la plus noble des matières, 36 sont en argent et 57 en bronze. Des disciplines comme le karate ou l’équitation ont permis au Japon de briller et de remporter respectivement quatre et trois médailles d’or chacune. L’athlétisme, le canoë-kayak, l’escrime, le bowling et le golf en donnaient deux supplémentaires par sport. Les Japonais ont également remporté l’or dans sept autres disciplines, dont celle de l’équipe féminine de softball, récemment médaillée d’argent au championnat du monde. Tous ces résultats, les détails de chaque discipline et les photos des athlètes ayant gagné une médaille sont consultables en temps réel sur le site officiel de ces jeux.

Rikako Ikee reine de la piscine à Jakarta

Les épreuves de natation se sont étalées sur six jours et se sont achevées sur la domination du Japon qui récolte dans cette discipline 52 médailles dont 19 en or, 20 en argent et 13 en bronze. La natation a permis aux Chinois de remporter 50 médailles avec le même nombre en or, 17 en argent et 14 en bronze. Mais c’est surtout la performance d’une nageuse japonaise de 18 ans qui épate le monde de la natation et de ces jeux. En remportant jeudi sa cinquième médaille d’or, Rikako Ikee, sur notre photo d’illustration, égalait la performance de 1970 réalisée par sa compatriote Yoshimi Nishigawa, répétée en 1974. Et en remportant le lendemain une sixième médaille d’or, elle battait le record des jeux asiatiques pour les médailles d’or obtenues par une seule athlète (c’est un Nord-Coréen, So Gin Man, qui détient le record chez les hommes avec neuf médailles d’or remportées en tir durant les Jeux de 1982). Si l’on y ajoute ses deux autres médailles d’argent, elle décroche aussi le record de médailles remportées par un seul athlète.

 

Seule la Chine fait pour l’instant mieux que le Japon dans ces 18èmes jeux asiatiques, avec 191 médailles dont 86 en or, 62 en argent et 43 en bronze à la fin du 9ème jour. Alors que la compétition, qui s’achève le 2 septembre 2018, promet encore de belles surprises, un autre exploit a été réalisé de l’autre côté de la planète, et plus précisément en Bretagne. Les Japonaises se sont imposées en finale de la Coupe du monde de football des moins de 20 ans, remportant ainsi le premier trophée du Japon dans cette catégorie. De belles réalisations pour les athlètes japonais en préparation des Jeux Olympiques de Tokyo de 2020 !

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
DERNIERS ARTICLES
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique