L'HISTOIRE DE MOMOTARO

Momotaro est le nom d’une légende et d’un héros du folklore au Japon. Tous les enfants japonais connaissent cette histoire sous le nom de « Peachboy« . Elle aurait pris sa source pendant la période d’Edo dans la ville d’Okayama, entre Osaka et Hiroshima. Un sanctuaire, qui se situe à Inuyama, dans la préfecture d’Aichi, est même dédié au héros légendaire. Il présente de nombreuses références et un petit musée consacré à la légende, ainsi que des statues à l’effigie des personnages. Le français Cyril nous en a donné une version originale dans l’épisode 4 de son rakugo. Des clins d’œil ou références à cette histoire se retrouvent également dans de nombreux anime, comme le film de 1999 « Mes voisins les Yamada » du Studio Ghibli qui l’évoque au début de l’histoire, quand il est question de la naissance du premier enfant des Yamada, ou « One Piece » et ses trois amiraux de la Marine qui reprennent les traits des trois compagnons de Momotaro. Les aventures de « Peachboy » se retrouvent aussi dans une chanson.

LA NAISSANCE D'UNE LEGENDE

Il était une fois un vieux bûcheron et sa femme qui vivaient dans un petit village au pied d’une montagne. Le vieil homme allait tous les jours couper et ramasser du bois pendant que sa femme allait faire la lessive à la rivière. Un jour, alors qu’elle lavait son linge, elle vit une grosse pêche qui, emportée par les flots, descendait la rivière. La vieille dame regardait le gros fruit qui s’arrêta devant elle. Il avait l’air tellement délicieux qu’elle le saisit dans le but de le faire voir à son mari. Elle se réjouissait à l’idée d’en faire un festin ensemble.

Quand la nuit tomba et que le vieil homme rentra avec le fruit de son travail sur le dos, sa femme se précipita pour lui montrer ce qu’elle avait trouvé plus tôt. La pêche était tellement grosse qu’il n’en croyait pas ses yeux. Pour la savourer fraîche, il voulut la manger sur le champ et la posa sur la table pour la couper. Mais avant qu’il ne commence, la pêche se fendit en deux. Quelle ne fût pas leur surprise de voir un beau bébé qui gémissait à l’intérieur de la pêche géante. Ayant toujours souhaité avoir un enfant, ils se dirent que ce bébé était un don des dieux et qu’ils devaient dorénavant prendre soin de lui. Ils commencèrent par lui donner un nom et, puisqu’il était né d’une pêche, ils décidèrent de l’appeler Momotaro, « garçon de pêche » !

LA QUÊTE DU GARÇON DE PÊCHE

Le couple aimait beaucoup Momotaro et l’éleva avec beaucoup d’attention, en prenant bien soin de lui. Mais quelque chose rendait Momotarto différent des autres enfants : il grandissait très vite. En fait, plus il mangeait et plus il grandissait, de sorte qu’au bout de quelques années, il devint un beau jeune homme doté d’une force prodigieuse. Le seigneur qui régnait sur tout le pays avait entendu parler de lui et l’appela un jour à son château. Là, il lui demanda de combattre pour lui les méchants Ogres qui sévissaient dans le pays. En plus d’être le plus fort, Momotaro était également le plus gentil et, investi de tout son courage, il accepta la demande du seigneur sans hésiter un instant.

De retour à la maison, il salua ses parents et leur dit qu’il devait partir quelque temps. Quand ils voulurent savoir où il voulait partir, il leur indiqua qu’il devait se rendre à Onigashima, « l’île des Ogres », pour y combattre les méchants Ogres et mettre fin à leurs pillages. Ses parents étaient inquiets mais ils ne purent le faire changer d’avis. Son père lui donna même un sabre et une armure, et sa mère lui prépara des Kibidangos. Ces gâteaux de millet sont tellement délicieux que lorsqu’on se sent faiblir il suffit d’en manger pour retrouver de la vitalité et sentir sa force revenir. C’est ainsi que, fort des cadeaux de ses vieux parents, Momotaro partit en quête de l’île des Ogres.

LES TROIS COMPAGNONS DE ROUTE DU HÉROS

Sur le chemin d’Onigashima, Momotaro rencontra un chien qui voulut savoir où il se rendait et ce qu’il transportait dans son balluchon. Après que le garçon ait évoqué les délicieux Kibidangos que sa mère lui avait faits, le chien voulut en manger. Sur quoi Momotaro l’invita à en goûter un et à le suivre. Un peu plus loin, les nouveaux compagnons rencontrèrent un singe qui posa à Momotaro les mêmes questions et voulut goûter les mêmes délices du petit sac. Le garçon lui en donna après lui avoir demandé de le suivre. Un peu plus loin, c’est un faisan qui interrompit son vol pour aller à leur rencontre. Il voulut également savoir où les trois amis se rendaient et ce qu’il y avait dans le balluchon . Après avoir obtenu de Momotaro un peu de Kibidango, il les suivit à son tour.

Tous quatre marchèrent à une bonne allure et finirent par arriver au bord de la mer. Le chien trouva un bateau et Momotaro leur ordonna de monter à bord pour rejoindre l’île aux Ogres. Pendant que le Chien ramait, le Singe manipulait le gouvernail et le Faisan faisait le guet. Il faisait beau et le vent les poussait vers leur but. Quand le Faisan, aux yeux perçants, aperçut le château fort des Ogres, Momotaro encouragea ses compagnons à poursuivre leurs efforts dans cette direction. Le Chien se mit alors à ramer plus fort pendant que le Singe maintenait le cap et que le Faisan partit en éclaireur survoler Onigashima.

LE COMBAT CONTRE LES OGRES

Arrivés sur l’île, les quatre compagnons se rendirent au château. Là, devant le grand portail, Momotaro annonça haut et fort qu’ils étaient venus jusqu’ici pour les combattre et les punir de leurs méfaits. Sur quoi les Ogres qui faisaient le guet en haut du portail se moquèrent de lui et refusèrent d’ouvrir les portes du château. Le Faisan se jeta alors sur eux et les attaqua aux yeux. Le Singe escalada ensuite la muraille pour ouvrir le portail et griffer les Ogres. Le Chien participa également au combat en mordant à son tour les Ogres. Il demanda aux Ogres de se rendre et annonça l’entrée dans l’enceinte du château du Grand Momotoro.

Le Chef des Ogres, ayant entendu le bruit et les cris de ses sujets, dépassés par ce qui leur tombait sur la tête, finit par sortir du château. Il s’enquit de savoir à qui il avait affaire et rigola au nez, en le traitant de minus, quand il sut qui était Momotaro et pourquoi il était venu leur rendre visite. Le combat commença alors. Bien que le Chef des Ogres ait été grand et fort, le jeune garçon était plus agile. Il esquiva les coups de massue en fer et parvint à saisir le Chef des Ogres par la taille, puis à le jeter à terre. Surpris et assommé par ce coup, le Chef des Ogres resta cloué au sol, maintenu par la seule force des bras de Momotaro. Il finit par pousser des cris de douleur et à se rendre.

ÉPILOGUE

Momotaro obtint de lui la promesse de ne plus mettre les pieds dans son pays et de ne plus commettre de méfaits s’il les épargnait. Momotaro crut les paroles du Chef des Ogres et lui pardonna en le prévenant que si les méfaits se reproduisaient, il reviendrait tout de suite au château. Les Ogres rendirent à Momotaro tout ce qu’ils avaient pillé dans le pays et le bateau fut vite rempli de toutes sortes de trésors.

Pendant ce temps, les parents de Momotaro n’avaient cessé de prier après que leur fils soit parti. Ils attendaient son retour impatiemment et quelle ne fut pas leur joie de voir Momotaro poindre le bout de son nez. Momotaro avait atteint son but et réussi à défaire les méchants Ogres. Et il n’était pas revenu seul mais avec ses trois amis. Derrière lui, le Chien et le Singe tiraient un chariot rempli de trésors, destinés à être distribués, et le Faisan volait au-dessus d’eux. Les vieux parents se jetèrent sur leur fils chéri, heureux de le voir revenir sain et sauf à la maison. Ils vécurent ensemble encore longtemps et furent très heureux.

Photo d’illustration : capture vidéo Youtube えほんキッズ『桃太郎』完全版(絵本ムービー)

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
DERNIERS ARTICLES
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique