RUGBY À XV 2019 : LE TEST-MATCH DU JAPON CONTRE LA GÉORGIE

Samedi 23 juin 2018, à Toyota, l’équipe du Japon de rugby a battu celle de Géorgie 28 à 0. Dans l’enceinte du Toyota Stadium, devant 15 000 spectateurs et sous la pluie, les « Brave blossoms » ont infligé une lourde défaite aux Géorgiens dans une rencontre où ils se sont montrés moins percutants et moins techniques que durant leur rencontre face à l’Italie il y a deux semaines. Avec les victoires ce week-end de l’Écosse et de l’Irlande, le Groupe A de la Coupe du Monde de Rugby 2019 qui se déroulera à l’automne prochain au Japon, s’annonce des plus ouverts.

UN JAPON DOMINATEUR MAIS PEU INSPIRÉ

Sur le papier cette rencontre paraissait équilibrée : le Japon, onzième nation mondiale du rugby au classement IRB (International Rugby Board, l’organisme international qui gère le rugby) affrontait la Géorgie, douzième. Et la première mi-temps a été effectivement équilibrée mais atrocement soporifique : seules deux pénalités de Yu Tamura aux troisièmes et trente-deuxièmes minutes et de Matsuda avant la pause, ainsi que l’exclusion temporaire du Géorgien Vito Kolelishvili pour une manchette et un poteau sur une pénalité géorgienne à 45 mètres sont venus égailler la rencontre. Yu Tamura, plus maladroit qu’à l’accoutumée en première mi-temps, a raté quelques pénalités malgré une jolie entame de match et une belle ouverture au pied sur l’aile droite à la deuxième minute. Au retour des vestiaires, les Brave Blossoms se font plus pressants et percutants. Après une récupération du ballon à vingt mètres des poteaux géorgiens et une percée plein centre, Wimpie Van Der Walt s’est offert le premier essai de la rencontre. Essai transformé sans difficulté par Yu Tamura.

Bis repetita deux minutes plus tard quand les Japonais récupèrent le ballon à vingt mètres suite à une touche mal négociée par les Géorgiens : le ballon arrive dans les mains de Yu Tamura qui d’une superbe passe sautée de plus de dix mètres trouve l’ailier Lomano Lemeki sur la droite. Ce dernier passe en revue six défenseurs géorgiens bien passifs avant d’aplatir derrière la ligne. Tamura transforme encore l’essai. Un quart d’heure plus tard, l’ouvreur nippon est à l’origine du troisième essai japonais suite à une jolie petite passe au pied en profondeur mal négociée par un défenseur géorgien et dont profite Kazuki Himeno. Du fait de la très faible opposition géorgienne, on ne peut pas tirer de grandes conclusions de cette victoire japonaise. Elle conclue néanmoins un bon mois de juin pour le rugby nippon qui aligne, après son test-match contre l’Italie, deux victoires et une défaite. Ce n’est néanmoins qu’en novembre que les Brave Blossoms pourront vraiment tester leur niveau quand ils affronteront en test-match les All Blacks, le 02, et l’Angleterre le 11.

COUPE DU MONDE DE RUGBY 2019 : LES FAVORIS DU GROUPE A ONT GAGNÉ

L’ambition de l’équipe japonaise de rugby est d’être au niveau des huit meilleures nations mondiales au moment de la Coupe du monde qu’elle organisera l’an prochain. Avec pour objectif de se qualifier pour les quarts-de-finale et, pour ce faire, finir à l’une des deux premières places de son groupe. La poule A dans laquelle le Japon a été reversé est en effet composée de deux équipes européennes de premier plan : l’Irlande et l’Écosse, qui jouaient en test-match samedi 23 juin. L’Écosse, sixième nation mondiale, affrontait les Pumas, chez eux, en Argentine. Une Argentine en pleine crise après la démission de son entraîneur et deux défaites à domicile contre le Pays de Galles. Les Écossais sortaient quant à eux d’une défaite improbable d’un point devant les États-Unis. Le XV au chardon, bien que privé de ses meilleurs éléments, a infligé une lourde défaite à l’Argentine, 44 à 15, passant cinq essais en première mi-temps. On se souvient que l’Écosse avait terminé juste devant le Japon lors de la précédente coupe du monde avec néanmoins un total de victoires et de défaites similaires. Ils seront donc les adversaires directs des Japonais pour la qualification.

En effet la tête de série du groupe A en 2019, l’Irlande, semble une marche trop haute pour les Brave Blossoms. Actuel deuxième au classement IRB, victorieux cette année du Tournoi des six nations, le XV du Trèfle semble la seule équipe capable de tenir tête aux grands favoris All Blacks. En tournée en Océanie, les Irlandais viennent d’enchaîner trois matchs contre l’Australie en ce mois de juin. Et malgré une défaite 18 à 9 le 9 juin, ils terminent leur tournée avec un bilan positif, ayant battu à deux reprises les Wallabies. Ils ont ainsi parfaitement su contenir les assauts australiens lors de leur dernier match samedi 23 juin pour l’emporter 20 à 16. Les deux autres équipes du groupe A devraient normalement être largement à la portée du Japon : la Russie, qui est classée dix-neuvième mondiale, et la dernière équipe, qui ne sera connue qu’à l’issue de la double confrontation opposant l’Allemagne aux Samoa les 30 juin et 04 juillet.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
DERNIERS ARTICLES
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique