UN YOKOZUNA ACCUSÉ D'AGRESSION AU JAPON

LA BAGARRE ET DES FAITS GRAVES REPROCHÉS À HARUMAFUJI

Le monde du sumo est sous le choc. Le yokozuna Harumafuji a été écarté du tournoi de Kyushu qui a débuté dimanche 12 novembre après des accusations graves de violence à l’encontre d’un autre rikishi (lutteur professionnel de sumo). Les faits, reconnus par le lutteur d’origine mongole et par son maître d’écurie, se sont déroulés le 26 octobre dernier. C’est durant une tournée en province (Tottori) et à la suite d’une soirée arrosée que le yokozuna a frappé Takanoiwa, également d’origine mongole, à la tête avec une bouteille de bière. Le lutteur de 27 ans a par la suite été hospitalisé avec une longue liste de problèmes, notamment pour commotion cérébrale, inflammation externe de l’oreille droite, lacération sur l’avant de la tête et fracture du crane. Deux semaines ont été prescrites pour une complète guérison, entraînant son forfait pour le tournoi de Fukuoka. Le champion de sumo s’est publiquement excusé pour les blessures infligées à son compagnon et le tort causé au monde du sumo par son excès de violence.

UN CHAMPION DE SUMO À L'AVENIR INCERTAIN

Harumafuji, 33 ans, 1,85 mètre pour un poids oscillant autour des 130 kg, a commencé sa carrière en 2001 et a été promu au plus haut grade du sumo en septembre 2012 après avoir gagné, sans avoir perdu une seule fois, deux tournois consécutifs. Il était devenu ainsi le 70ème yokozuna de l’Histoire ainsi que le 5ème non-Japonais à atteindre le statut suprême du sport national. Fort de ses neuf victoires, dont la dernière à celui de Tokyo en septembre dernier, il pouvait en espérer une dixième avec le dernier tournoi de l’année qui se tient actuellement à Kyushu. Mais il a subi deux défaites sur ses deux premiers matchs avant que le scandale n’explose et le force à se retirer du tournoi. Rappelons à ce titre que le rikishi et a fortiori le yokozuna se doivent d’avoir sur le dohyoo (lieu de combat) et en-dehors une attitude respectueuse des valeurs du sumo. Asashoryu, 68ème yokozuna, également d’origine mongole, avait ainsi été contraint de démissionner après des faits similaires qui lui étaient reprochés, une bagarre aux abords d’une boîte de nuit pendant le nouvel an 2010. Reste à voir quelle décision prendront les instances du sumo au Japon concernant l’avenir d’Harumafuji.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
DERNIERS ARTICLES
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique