ALBATOR LE CORSAIRE DE L'ESPACE

Héros de manga et de séries animées, Albator, ou Captain Harlock en version originale, représente pour beaucoup de Français le meilleur de ce qu’a pu offrir l’animation japonaise dans les années 80. Son créateur, Reiji Matsumoto, a su créer autour de son personnage un univers inter-galactique qui a fasciné toute une génération. A tel point que, des années plus tard, ces passionnés de la première heure vouent encore pour certains un véritable culte à ce corsaire atypique à la joue balafrée.

 

ALBATOR EN VERSION JAPONAISE

UN PERSONNAGE DE MANGA ET D'ANIME À SUCCÈS

Dans sa phase créatrice, Reiji Matsumoto a commencé à imaginer Albator très tôt. Pour affiner son personnage, il s’est inspiré d’un samurai célèbre, Musashi Miyamoto (1584-1645), connu comme le plus fameux escrimeur du Japon. C’est en 1969 que sort au Japon le manga Dai-Kaizoku Captain Harlock dans lequel le personnage que nous connaissons sous les traits d’Albator fait sa première apparition. Ses œuvres suivantes verront le personnage s’affiner jusqu’à devenir, dans un manga paru en 5 volumes de 1977 à 1979, le capitaine corsaire que tout le monde connaît, avec son œil balafré, sa longue cicatrice sur la joue, sa cape, son sabre laser et son CosmoDragon (ou CosmoGun). Face au succès du manga, l’œuvre, qui n’en était qu’à moitié terminée et qui n’a à ce jour toujours pas de fin, est adaptée en série animée au Japon où les 42 épisodes seront diffusés entre 1978 et 1979. En France, c’est dès le 7 janvier 1980 que Récré A2 diffuse les aventures du pirate de l’espace connues sous le titre “Albator 78“. La deuxième série animée “Albator 84” sera également diffusée en France par Récré A2 à partir de janvier 1984, plusieurs mois après sa sortie au Japon.

 

ALBATOR 78 EN VERSION FRANÇAISE

L'ANIMATION JAPONAISE AU SOMMET DE SON ART

Faisant suite au space opera de son “Space Battleship Yamato“, le mangaka originaire de l’île de Kyushu, qui s’est fait remarquer au début des années 2000 par sa collaboration avec le groupe français Daft Punk, a construit de façon magistrale une œuvre gigantesque. Et parce qu’Albator ne se limite pas au capitaine et à son équipage de l’Arcadia (ou Atlantis en version française), c’est un univers post-apocalyptique très vaste et peuplé de Sylvidres qu’il a su mettre en place en faisant des références et des liens constants avec des personnages d’autres manga de sa création (Emeraldas ou Maetel de la série “Galaxy Express 999“). Et au final, l’univers fascinant né de sa plume a bercé l’imaginaire de toute une génération, et continue à le faire au travers des rediffusions et autres produits dérivés de la série culte. Un film d’animation sorti au cinéma en 2013 a fait revenir le corsaire de l’espace sur le devant de la scène, pour le plus grand bonheur des fans de la première heure, et pour celui des plus jeunes qui n’ont pas eu la chance de le connaître avant.

 

ALBATOR 84 EN VERSION FRANÇAISE

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique