BORNES DU METRO DE TOKYO EN FRANÇAIS

BORNES DU METRO DE TOKYO EN FRANÇAIS

Quand on débarque dans un pays pour la première fois, c’est en général avec des clichés plein la tête et c’est sans doute encore plus vrai pour le Japon. Une des idées les plus marquées que l’on a à propos des Japonais est qu’ils parlent très bien anglais. Mais, mises à part les premières minutes à l’aéroport où tout est fait pour bien accueillir le touriste étranger, les choses se compliquent une fois arrivé en ville. Très vite, on se rend compte que c’est tout l’inverse et le film "Lost in translation" traduit admirablement cette impression. Ils feront des efforts si nécessaire grâce à leur sens de l'accueil mais en général il ne faudra pas s'attendre à beaucoup (l'anglais est aussi difficile à apprendre pour eux que le japonais l'est pour nous). 2020 approche et avec elle, des hordes de visiteurs venus du monde entier pour assister aux 32èmes Jeux Olympiques de l’Histoire. Tokyo prépare donc cette vague et, même si beaucoup d'installations sont déjà en anglais, de nouvelles bornes en français, qui intéresseront plus particulièrement notre communauté franco-japonaise, viennent de voir le jour dans les stations de métro à Tokyo.

PRIX D'UN TICKET DE METRO AU JAPON

Il faut savoir qu'il n'y a pas de tarif unique pour un ticket de métro. Le prix de la course dépendra en effet du nombre de stations que vous allez parcourir. Une carte au-dessus des bornes indique ces tarifs en fonction de la station que vous voulez rejoindre. Certaines sont écrites en romaji (lettres romaines, notre système d’écriture) mais d’autres ne seront qu’en kanji. Alors, à moins de lire le japonais, d’utiliser une application dédiée ou d’avoir appris par cœur comment déchiffrer cette carte, vous risquez d’être rapidement déboussolé. Mais rassurez-vous, le métro de Tokyo n’est pas si difficile à utiliser; comme toute chose, un temps d’adaptation est nécessaire.

ACHETER UN TICKET DE METRO A TOKYO AU DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE

Il vous faudra donc, pour acheter un ticket de train ou de métro, utiliser des bornes automatiques. Grâce à un petit onglet sur la droite de l’écran, on peut switcher les informations en anglais. Mais si vous n’êtes pas non plus à l’aise avec la langue de Shakespeare, acheter un ticket pourra vite devenir un véritable challenge. Toutes les bornes fonctionnent pratiquement de la même façon et, comme pour les lignes de métro, un système de couleurs permet de bien les différencier. Nous ne nous occuperons ici que des bornes rouges et bleues pour acquérir des tickets de métro (les vertes sont celles des trains de la JR Line). Car c’est sur ces bornes qu’une nouvelle fonctionnalité a été mise en place depuis peu, permettant de switcher le menu et l’ensemble des écrans en français. Vous découvrirez aussi dans le dernier chapitre les bornes jaunes, uniquement disponibles à l’intérieur des stations, qui permettent d’ajuster la valeur du ticket en cas d'insuffisance.

LES BORNES BLEUES DE TOKYO METRO

Ce sont les bornes basiques pour se procurer un ticket de métro à Tokyo. Une fois devant l’écran, passez donc en français pour voir le menu principal s’afficher dans notre langue.

LE MENU DE NAVIGATION (Trois options s’offrent à vous)

OPTION 1: Acheter un billet / ticket à l’unité
  • Si vous connaissez déjà le prix du ticket que vous voulez acheter, vous n’aurez qu’à sélectionner ce montant sur l’écran et le régler avec un billet ou en espèce (les pièces de 1 et 5 yens ne sont pas admises). La machine vous rendra la monnaie.
  • Si vous ne connaissez pas le prix, vous pourrez soit payer le montant minimum et régler la différence dans la station que vous voulez rejoindre (grâce aux machines jaunes qu’on vous explique dans le dernier chapitre), soit sélectionner les onglets en bas de l’écran. Ces onglets vous proposent une recherche par numéro (nom de la ligne) ou par nom de station (il vous faudra alors la taper). D'autres onglets vous indiquent enfin les différents tickets transfert (utilisés lorsque le métro sort du centre-ville) disponibles à partir de la station de départ. Cliquez dessus et le nom des stations desservies s'affichera avec le montant à régler.

OPTION 2: Acheter un billet promo

  • Ce sont des carnets de 10 tickets de métro. Il y a également des tickets promo HEURES CREUSES (valides de 10h à 16h) ou pour les SAMEDIS ET JOURS FERIES.

OPTION 3: Recharger un titre de transport (carte PASMO)

Vous n’aurez qu’à insérer votre carte Pasmo ou Suica (IC card) dans la fente appropriée et la machine vous proposera alors plusieurs montants de recharge, allant de 1000 yens à 10.000 yens.

LES ONGLETS EN HAUT À GAUCHE

TICKETS DE VALEUR

Ces tickets vous permettent un jour de trajets illimités jusqu’au dernier train du jour où vous l’avez acheté. Trois options s’offrent également à vous:

  • Ticket 24 heures Tokyo Metro à 600 yens: valable uniquement sur les lignes de Tokyo Metro (9 lignes sur les 13 du réseau sous-terrain).
  • Tokyo Metro et Metro Toei à 900 yens: valable sur les 13 lignes.
  • Ticket Tokyo combiné à 1590 yens: valable sur les 13 lignes + celles de la JR du centre de Tokyo.

Nous vous conseillons de ne pas hésiter à mettre 300 yens (un peu plus de 2 euros) de plus pour aller du premier ticket au second. Ces tickets sont très vite amortis et, s’il est assez facile d’éviter les lignes JR en se focalisant seulement sur le métro, ne pas pouvoir emprunter toutes les lignes à certains endroits peut être frustrant et faire perdre pas mal de temps. Et si vous n'êtes que de passage dans la capitale nipponne et venez de l'étranger, il y a mieux que ces tickets. Il existe le "Tokyo Subway Ticket" qui n'est pas disponible dans ces bornes mais dans les centres d'information. Il vous permettra de réaliser des trajets de façon illimitée et encore plus avantageuse, comme vous pourrez le découvrir sur ce site de la compagnie Tokyo Metro.

TARIF REDUIT (avec le symbole de la chaise roulante)

On comprend qu’il s’agit de tickets pour personnes handicapées. Mais là, surprise, le service n’est plus disponible dans notre langue. Les intitulés et énoncés restent en français mais la machine switche toute seule vers l'anglais pour le reste. Le menu vous propose des tickets à l’unité ou par carnet de dix, mais on pourra s’étonner de cette absence de traduction qui, espérons-le, n'est que temporaire.

LES BORNES ROUGES DE TOKYO METRO

Ces bornes vous proposent les même services que les bornes bleues, mais vous permettent également d'acheter une carte de recharge. Il sagit ici de la PASMO pour Tokyo et s’avère très pratique. Si vous n'êtes que de passage à Tokyo, vous pourrez aussi vous en procurer une. A la différence des tickets qui ne sont valables que pour l’un ou pour l’autre des réseaux, vous pouvez vous servir de ces cartes pour voyager sur toutes les lignes. Elle permet même de faire vos petits achats chez les commerçants qui disposent du même système, comme dans les konbini par exemple. Certains distributeurs (boissons, nourriture, paquets de cigarettes) en sont aussi équipés.

ACHETER UN PASS DE TRANSPORT

Une option supplémentaire s’est donc insérée dans le menu de départ, en orange, et vous propose d’acheter un pass de transport (avec la faute amusante de "la passe" au lieu de "pass"). Mais, que ce soit sur la touche de l'écran principal ou sur celle à gauche de l'écran, le menu repasse en anglais des qu'elle a été sélectionnée. Alors que si vous tapez sur l'onglet PASMO (en rose) sur la gauche, le menu, quasiment le même, restera en français.

VOUS POURREZ AINSI

  • Acheter une nouvelle PASMO: après avoir accepté les conditions (en anglais donc "I agree") il vous en coûtera 500 yens + le prix de la première recharge. Vous pourrez récupérer ces 500 yens en rendant la carte à la fin de votre séjour ou la garder en vue d'un séjour ultérieur (elles marchent également dans les autres villes japonaises).
  • Renouveler votre abonnement PASMO avec une carte de crédit.
  • Recharge avec une carte de fidélité telle que les affectionnent les Japonais.
  • Récupérer une carte achetée au préalable sur Internet. Vous n'aurez qu'à taper un code et suivre les instructions en anglais.

D'AUTRES FONCTIONNALITÉS

Une fonctionnalité est disponible dans le menu en anglais mais ne l'est pas dans celui en français. Néanmoins nous signalons que lorsque vous sélectionnez "passe de transport" dans le menu principal puis "New commuter pass", l'écran vous propose 2 choix:

  • "Commuter pass for work" destiné aux gens qui font tous les jours le même trajet pour se rendre sur leur lieu de travail (un abonnement entre les deux stations que vous sélectionnerez)
  • "Tokyo Metro All-line Pass" qui vous propose des déplacements illimités sur tout le réseau pendant un mois (17300 yens), trois mois (49310 yens) ou six mois (93420 yens).

LES BORNES JAUNES DE TOKYO METRO

Ces bornes se trouvent à l'intérieur de la station, de l'autre coté du portillon d'entrée. Pour pouvoir sortir de la station, vous devrez d’abord passer les portes en insérant votre ticket dans la fente ou en posant votre carte sur le capteur. Mais si les portes se ferment devant vous avec une lumière rouge et un bruit vous indiquant que votre titre de transport n'est pas valide, cela veut dire que vous n’avez pas acheté le bon ticket ou que votre carte n’est pas assez rechargée. Pas de souci, les Japonais ont tout prévu ! Il y a dans toutes les stations des bornes qui vous permettent de régulariser la situation. C’est frustrant lorsqu’on est pressé et lorsqu’il n’y en a qu’une pour les dix personnes dans la même situation, mais on ne peut pas faire autrement. Les bornes sont cette fois de couleur jaune et celles du metro de Tokyo disposent également d’un affichage en français. Ces machines ne sont conçues que dans le but de recharger votre titre de transport japonais ainsi que de régulariser votre situation en vous permettant de payer la différence:

  • Si vous disposez d’un ticket, il vous faudra juste l’insérer dans le compartiment adéquat et la machine vous indiquera la différence à régler. Un nouveau ticket vous sera alors remis pour repasser sans problème les barrières.
  • Si vous avez une carte de transport, vous devrez là aussi l’insérer dans le bon compartiment et régler en mettant l’appoint ou en rechargeant votre carte du montant souhaité.

Nous ne pourrons au final que nous réjouir de cette nouvelle fonctionnalité installée dans le métro de Tokyo. Nos déplacements dans la capitale n'en seront que plus facilités et optimisés. Même si quelques notions d'anglais seront encore nécessaires pour utiliser au maximum de ses potentialités les bornes de Tokyo Metro. Et dans le cas où vous ne comprendriez vraiment pas l'utilisation d'une borne automatique, le personnel présent sera toujours là pour tenter de trouver une solution à votre problème.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique