LE CAFÉ À CHOUETTES DE UENO À TOKYO

On aime venir au Japon pour différentes raisons. Certains viennent y chercher la beauté de la Nature ou la quiétude des temples quand d’autres sont plus attirés par le côté high-tech, la culture pop ou la gastronomie. Mais la constante de tous les visiteurs du Japon réside dans la recherche de nouveauté et d’originalité. Les cafés à thème font partie de ces lieux que les touristes apprécient particulièrement car totalement à l’opposé de nos conceptions. Si le « neko café », le fameux café à chats, est désormais bien connu, puisque le concept a été exporté chez nous, il en est un autre qui reste exceptionnel. Le « Owl Nest Café », ouvert depuis peu à Ueno, vous donne la possibilité d’approcher des oiseaux attachants et fascinants, les chouettes et les hiboux.

UN CAFÉ À CHOUETTES OU À HIBOUX ?

L’anglais, comme beaucoup d’autres langues, les confondent en utilisant le terme «owl » et, une fois dans le café, vous ne la ferez pas non plus car les deux espèces se ressemblent énormément. On a aussi tendance à penser que la chouette est la femelle du hibou, alors qu’il n’en est rien. Ce sont en effet deux sortes de rapaces bien distinctes et, si on devait leur donner un lien de parenté, on parlerait plutôt de cousins, au même titre que les manchots et les pingouins. La principale différence n’est pas scientifique mais visuelle puisqu’elle se limite aux aigrettes du hibou, plus ou moins grandes et visibles, qui ne se retrouvent pas chez la chouette.

Les aigrettes sont des petites houppettes de plumes en forme de cornes qui ressemblent à des oreilles. Elles ne jouent pourtant aucun rôle dans l’audition et, plus qu’un élément décoratif, elles servent au hibou à exprimer ses humeurs (elles se dressent lorsqu’il est stressé ou en alerte). Même s’ils sont tous les deux solitaires, le hibou est un rapace totalement nocturne alors que la chouette vit aussi le jour.

Il existe plus de 200 espèces de chouettes et de hiboux dans le monde, dont une petite dizaine qui se rencontre en France. Ces rapaces sont par définition des oiseaux carnivores qui possèdent un bec crochu, acéré et tranchant, et des serres très puissantes. Ils chassent la nuit de petits mammifères, rongeurs, d’autres oiseaux, des poissons, des batraciens, des serpents et des insectes. Leur sens auditif est très développé et ils n’ont pas besoin de voir leur proie dans l’obscurité pour taper dans le mille. Ils peuvent tous deux tourner leur tête à 270 degrés. Ils recherchent pour refuge des endroits boisés pour pouvoir nicher et se percher dans les arbres.

Dans les deux cas, ce sont en France des animaux protégés qu’il est interdit de capturer, perturber intentionnellement ou tuer.

LES INQUIÉTUDES FACE AUX ANIMAUX DANS LES CAFÉS À THÈME JAPONAIS

On peut être inquiet et se poser des questions concernant le traitement de ces animaux nocturnes et la légitimité de leur domestication. Il faut savoir dans un premier temps que le soin apporté aux chouettes et aux hiboux dépend des cafés et de leur propriétaire. Il y en a qui aiment et respectent la vie et d'autres malheureusement pas (chose inévitable de nos jours avec les animaux comme avec les humains et quel que soit le domaine).

Les animaux que l'on retrouve dans ces cafés a thème naissent (en principe) en élevage et sont, comme nos amis les chats, nocturnes et sauvages a l'origine. Ils ont donc été "domestiqués" au même titre que les petits oiseaux, les tortues, les poissons, les hamsters, les chats, les chiens ou encore les chevaux (la liste est encore très longue) qui sont eux aussi enfermés dans des cages, des terrariums, des aquariums, des boxes ou des appartements sans que cela ne pose problème a leur "maître".

Certaines cafés, pour prouver aux clients que les chouettes et hiboux présents ne sont pas des bêtes sauvages prisonnières, en plus des règles strictes d'hygiène et de respect des animaux, ne les attachent pas (sauf pour des raisons de sécurité) donnant ainsi aux rapaces la liberté de voler et d'aller ou ils le souhaitent; bien que ces petites boules de plumes ne se déplacent naturellement pas beaucoup.

LES TARIFS DU "OWL NEST CAFÉ"

Comme pour le « neko café », le tarif d’entrée comprend une boisson et une heure dans le café, les taxes étant déjà incluses.

  • En semaine, 1000 yen par adulte et 800 yen par enfant
  • Durant le week-end, 1500 yen par adulte et 1000 yen par enfant
  • 500 yen par personne pour une extension de 30 minutes.

Avant d’entrer dans le café proprement dit, un petit film a spécialement été conçu pour le visiteur afin de lui prodiguer les instructions à suivre impérativement. Vous pouvez retrouver ce film de deux minutes sur le site du café, disponible en anglais.

Il est d’abord conseillé de laisser vos affaires personnelles à l’entrée du café. Outre l’interdiction de fumer, il vous est également demandé de vous désinfecter les mains. Après avoir pensé à enlever le flash de votre appareil photos ou de votre téléphone pour ne pas incommoder les oiseaux, vous pouvez pousser les portes du café.

Le premier contact visuel est impressionnant. Les chouettes et hiboux bien installés sur leur perchoir remarquent votre entrée et commencent à vous scruter, comme si elles vous attendaient. Pas tous les oiseaux se laissent caresser mais ceux qui acceptent doivent l’être de façon douce et non brutale. Vous serez surpris de les voir apprécier ces caresses et même manifester une marque d’affection. Ne vous laissez pas intimider par les gros yeux qui vous fixent. Si le staff indique que l’oiseau accepte la caresse, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Mais attention, il ne faut pas toucher leurs serres. Ce sont leurs outils de chasse dans la nature et elles sont très sensibles. Attention aussi à ne pas approcher votre boisson trop près et à surveiller vos enfants s’ils vous accompagnent. Il est également possible avec certains oiseaux de les avoir à la table pour une expérience encore plus spéciale. Le staff qui connaît très bien chacun des oiseaux peut vous aider à les avoir sur votre bras ou votre épaule. Vous pouvez aussi les nourrir si vous le souhaitez, moyennant un coût supplémentaire de 500 yens.

LE "OWL NEST CAFÉ" DE UENO

Les yeux ronds et grands ouverts de ces rapaces, leur allure sympathique, leur grâce, leur ululement et le tour presque complet qu’ils arrivent à faire avec leur tête leur confèrent un capital de sympathie très important auprès du grand public. Les voir procure ainsi de réelles sensations, les approcher, les caresser et même les nourrir est une expérience totalement unique et fascinante. Comme dans les neko café, la visite d’un « owl café » dure une heure au minimum, le temps de bien profiter de l’ambiance très particulière, de vous familiariser avec les animaux et de déguster votre boisson préférée en leur compagnie. Approcher de tels oiseaux n’est pas une opportunité qui se présente tous les jours et pour votre plus grand confort le café est en règle avec les normes gouvernementales concernant la protection des animaux sauvages. Avec la wifi gratuite et un choix de boissons très large, le café est très propre et très bien organisé. Le staff est très amical et professionnel et les employés parlent aussi anglais. Si vous avez de la chance, vous pourrez même être accueillie par Eve, une Française très sympathique qui sera aux petits soins pour vous.

Il y a dans le café une dizaine de chouettes et de hiboux, du très petit et adorable spécimen jusqu’au plus grand et imposant. Tous les oiseaux sont très bien traités et soignés. Chacun possède son caractère et il faudra bien lire les fiches accrochées au mur pour savoir si le rapace se laisse caresser et/ou manipuler. Tous se laissent prendre en photo (sans flash !) et bien sûr nourrir. Vous avez sur le site une galerie de photos si vous voulez vous faire une idée avant d’accéder au site. Le café dispose également d’un petit espace réservé à la vente. Vous pouvez y trouver un tas de petits objets kawaii reliés au thème du café pour ramener un petit souvenir de votre visite.

RÉSERVATION ET ACCÈS AU CAFÉ

Le café est ouvert de 13h à 19h en semaine et de 12h à 20h le week-end. Il est situé au cœur de la rue très animée de Ameya-yokocho (Ameyoko) dans le quartier de Ueno, à l’adresse suivante: Yasutomi bldg 3F, 4-5-11 Taito-ku, Ueno (le plan d'accès se trouve sur le site).

Il est très facilement accessible par les transports en commun:

EN TRAIN

  • à deux minutes de la gare JR ou Keihin Tohoku Line Okachimachi
  • à cinq minutes de la gare JR ou Keihin Tohoku Line Ueno

EN MÉTRO

  • à deux minutes de la gare Tokyo Metro Ginza Line Ueno Hirokoji
  • à deux minutes de la gare Tokyo Oedo Line Ueno Okachimachi
  • à cinq minutes de la gare Tokyo Metro Chiyoda Line Yushima
  • à cinq minutes de la gare Tokyo Metro Hibiya Line Nakaokachimachi

Les places dans le café sont limitées. Donc priorité sera donnée aux personnes qui ont réservé. Pour cela, rien de plus simple. Allez sur le site pour consulter le calendrier en consultant la section « reservation » et voir si les places sont disponibles aux jour(s) et heure(s) que vous souhaitez. Vous avez aussi la solution du mail en passant l'onglet « contact us » du site ou en téléphonant au : 03-5826-4337

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique