érables du Japon à Tokyo

OÙ CONTEMPLER LES ÉRABLES DU JAPON À TOKYO CET AUTOMNE

Avec son panel de couleurs chaudes, l'automne au Japon fascine et attire de très nombreux visiteurs, à travers tout le pays, à la recherche du plus bel endroit pour contempler les teintes rouges et jaunes. A l'instar du printemps et son rose et blanc adulés, le mois de novembre est un mois clé pour les balades à l'honneur d'une saison japonaise très appréciée. Que l'on soit en ville ou bien dans l'arrière-pays, les possibilités de profiter de ce spectacle coloré et naturel sont gigantesques. A Tokyo et alentours, les tentations sont nombreuses et invitent le promeneur à flâner entre les arbres aux multiples nuances. Voici quelques-uns de nos exemples favoris, là où le plaisir des yeux sera assurément récompensé.   

LES JARDINS DE TOKYO ET LEURS ÉRABLES JAPONAIS

Disséminés à travers la capitale, les jardins traditionnels japonais de Tokyo sont une mine d'or pour le dépaysement et les balades toujours très plaisantes, au gré de la météo. Les Nihon Teien, comme on les appelle, mélangent à merveille la miniaturisation de la nature et son symbolisme. Chaque élément est précisément pensé dans le but d'offrir un cadre lorgnant vers la perfection sans pour autant vouloir l'atteindre (le concept esthétique du wabi-sabi). Plusieurs de ces jardins s'étendent parmi les différents arrondissements de la capitale. Certains sont d'ailleurs très connus pour leur paysage automnal et les couleurs de leurs érables japonais.

Le jardin Rikugi-en, le jardin Koishikawa Kōraku-en, le jardin Hama-Rikyū ou encore le jardin japonais de Mejiro sont de parfaits exemples de beauté naturelle considérablement enjolivée par les couleurs de l'automne. Le rouge, l'orange et le jaune se mélangent langoureusement et dansent avec le vent devant le regard joyeux des visiteurs. Certains de ces jardins, comme le Rikugi-en ou celui de Mejiro, gardent leurs portes ouvertes à la nuit tombée et proposent des installations tout en lumière pour créer un cadre nocturne extraordinaire. La taille du jardin Rikugi-en, à Komagome, invite les visiteurs à le découvrir en long et en large pour en apprécier ses nombreux trésors, qui, le temps d'un soir, se parent d'un manteau lumineux féérique.

ADMIRER LES ÉRABLES DANS LES PARCS DE TOKYO

Les poumons de nature de la capitale ne sont également pas en reste en ce qui concerne la palette de couleurs, collection automne. Tokyo regorge de parcs publics prisés des familles et des groupes d'amis. Pris d'assaut lors de l'Hanami, ces grands espaces favorisent les belles et longues balades entre les arbres, invitant les marcheurs à s'arrêter un instant sur des bancs, le regard levé vers la cime des arbres. Gratuits, contrairement aux jardins japonais, ces lieux sont idéaux pour celles et ceux souhaitant profiter des couleurs de l'automne à Tokyo facilement. Il faudra peut-être se frayer un chemin parmi les nombreux trépieds des amateurs de photographie, certains parcs étant très appréciés des Japonais. Le monde ne risque pas pour autant de gâcher l'expérience, les parcs de la capitale jouissant souvent d'une taille respectable, offrant au plus curieux, des endroits reculés et cachés à l'abri de la foule du week-end.

Le parc Yoyogi, le parc Ueno ou encore le parc Inokashira créeront instantanément le coup de cœur en cette période automnale aux belles nuances de couleurs. L'accessibilité facilitée des parcs Yoyogi (à deux pas du quartier jeune et kawaii d'Harajuku) et d'Ueno (une gare à la déserte optimale) est un atout indéniable pour les visiteurs de passage à Tokyo. Pendant le mois de novembre, les milliers d'arbres qui les composent assurent une visite réussie à chaque fois. Leur taille est également propice à de longues balades riches en découvertes, comme le Meiji-jingū, sanctuaire shintoïste situé au cœur du parc de Yoyogi. Légèrement plus excentré à l'ouest de Tokyo, le parc Inokashira est tout aussi conseillé en cette période de l'année. Destination très populaire, il offre un cadre bucolique à l'atmosphère particulière, tout proche du musée Ghibli. La location de bateaux et de pédalos sur le lac du parc sera une belle option pour contempler les arbres rouges et jaunes surplombant le plan d'eau.

OPTIONS ALTERNATIVES POUR VOIR DES ÉRABLES JAPONAIS

Bien que toujours situé à Tokyo, le parc mémorial Shōwa de Tachikawa ne sera malheureusement pas la priorité des visiteurs japonais ou étrangers en court séjour dans la capitale. La taille de ce parc, à 30 min de moyenne de Shinjuku en train, et ses différentes installations incitent le promeneur à profiter du lieu en prenant son temps. Alors que la visite du parc Yoyogi sera, par exemple, potentiellement rapide, celle du parc mémorial Shōwa se fera en plusieurs heures. En effet, il est possible de louer un vélo sur place pour parcourir une randonnée cycliste de 11 kilomètres parmi les arbres du parc. Ce lieu est également très populaire grâce à une rue de 300 mètres, bordée d'arbres ginkgo aux couleurs jaunes photogéniques. Le temps sera l'allié d'une balade à Tachikawa pour profiter pleinement, et en douceur, de la beauté naturelle du lieu.

Encore plus loin mais tout aussi grandiose en période automnale, le jardin japonais historique de Sankeien à Yokohama (accessible en bus à partir de la station JR de Negishi) est une merveille absolue de l'art des jardins au Japon. Ses 175 000 m² de surface et ses nombreux trésors historiques émerveillent le visiteur qui prendra plaisir à déambuler dans ce jardin à la nature exceptionnelle. Automne oblige, le Sankeien s'enveloppe de son manteau rouge et jaune pour une féérie unique, assurément la plus belle période pour le découvrir. Autre atout particulier à cette saison, plusieurs de ses trésors sont ouverts au public en novembre, là où les feuilles sont les plus belles. Une opportunité à ne pas manquer.

Informations sur les différents jardins et parcs de Tokyo :

Le jardin Rikugi-en
Station Komagome (JR et Tokyo Metro)
Du 18 novembre 2017 au 6 décembre 2017
9h00-21h00
300 yens

Le jardin Koishikawa Kōraku-en
Station Iidabashi (Ligne Oedo) et station Korakuen (Tokyo Metro).
9h00-17h00
300 yens

Le jardin Hama-Rikyū
Station Shiodome (Ligne Oedo et Yurikamome), station Shimbashi (JR et Tokyo Metro) et station Hamamatsucho (JR)
9h00-17h00
300 yens

Le jardin japonais de Mejiro
Station Mejiro (JR)
Du 23 novembre 2017 au 3 décembre 2017
17h30-21h00
200 yens

Le parc de Yoyogi
Station Harajuku (JR), station Kitasando (Tokyo Metro) et station Yoyogi-kōen (Tokyo Metro)

Le parc d'Ueno
Station Ueno (JR et Tokyo Metro)

Le parc d'Inokashira
Station Kichijōji (JR et Keio)

Le parc mémorial Shōwa
Station Tachikawa (JR)
09h30-16h30

Le jardin japonais Sankeien
Station Negishi (JR) puis prendre le bus n°58,99 ou 101 jusque Honmoku (le jardin sera à 10 minutes de marche)
09h00-17h00
700 yens

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique