LA VICTOIRE DE HAKUHO AU TOURNOI DE FUKUOKA

Dimanche 26 novembre a vu la victoire du yokozuna Hakuho, dans le dernier tournoi de sumo de l’année 2017 à Fukuoka. Remportant ainsi son 40ème yusho, il confirme son rang de grand champion avec le plus grand nombre de victoires en tournois. Pourtant absent en septembre dernier à celui de Tokyo, gagné par son compatriote mongol Harumafuji, et pris dans la tourmente du scandale qui touche ce dernier, le 69ème yokozuna a encore réussi à imposer sa force à ses adversaires. Avec une seule défaite sur le fil contre Yoshikaze, il avait acquis le titre dès l’avant-dernier jour, s’assurant, même en cas de défaite ce dimanche, de ne pas être rejoint lors de l’ultime jour du tournoi. Dans son dernier combat de l’année, il affrontait l’oozeki Goeido (rang juste en dessous du yokozuna), qu’il a fini par défaire par projection après une lutte acharnée. C’est donc la 40ème fois de sa carrière que les dieux du sumo et le Japon ont transformé ce lutteur, arrivé à 15 ans au Japon avec ses 62 kilos (il a aujourd’hui 32 ans et pèse plus de 150 kg), en véritable champion hors catégorie.

MESSAGE DU GRAND CHAMPION AU JAPON ET AU MONDE DU SUMO

À la fin de son combat et une fois sa coiffure (chonmage) refaite pour recueillir la Coupe de l’Empereur, Hakuho a répondu aux traditionnelles questions de fin de tournoi, relayées au micro et à la télévision japonaise. Avant de se lancer dans un valeureux “Banzaï !” avec le public venu en masse au “Fukuoka Kokusai Center“, il s’est entretenu sur sa victoire, le tournoi et son histoire personnelle avec le sumo avant de revenir sur l’affaire qui a entaché le tournoi de Kyushu. Il s’est personnellement excusé auprès des fans pour le tort causé au monde du sumo, d’autant plus qu’il est directement concerné, puisque témoin, par l’agression du yokuzuna Harumafuji sur un autre rikishi. Maintenant que le tournoi est terminé, la police de Tottori, où s’est produit l’incident fin octobre, devrait être amenée à interroger les personnes présentes et Hakuho, après avoir précisé qu’il souhaitait le retour de ses compatriotes sur le dohyo (lieu du combat de sumo) se tient prêt à dire la vérité. Ce n’est qu’à l’issue de l’investigation que l’on saura précisément les mesures qui devraient être prises contre Harumafuji, marquant ainsi la fin de ce fâcheux épisode extra-sportif, à un moment où le sport national japonais retrouvait de la popularité.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique