LE CAPSULE HOTEL AU JAPON

Le capsule hotel est un type d'hébergement propre au Japon. Conçu initialement pour les salarymen qui auraient raté le dernier train ou pour les gens qui auraient trop bu et qui ne voudraient (ou ne pourraient) pas rentrer chez eux, c'est une "petite" chambre individuelle qui se loue pour un prix raisonnable sans réservation et qui vous permet de passer la nuit de façon agréable. Situé généralement autour des gares pour des raisons de commodité, c'est surtout pour le touriste une curiosité comme le Japon sait nous offrir en quantité. Mais s'il pourrait convenir à tous ceux qui voyagent seuls et avec un petit budget, sa spécificité et les règles qui entourent la location d'un tel hébergement pourraient en décourager plus d'un(e).

LE CAPSULE HOTEL OU L'HÉBERGEMENT ÉCONOMIQUE DU JAPON

Comme son nom en anglais l'indique, le capsule hotel est un hôtel qui vous propose en guise de chambres des cabine-lits pour la nuit. Luc Besson en avait repris le concept dans son film de 1997 "Le Cinquième Élément", censé se passer en 2263, sauf qu'ici, ce n'est pas le futur mais bien ce que vous pouvez trouver en venant au Japon. Le capsule hôtel existe même au Japon depuis une quarantaine d'années puisque le premier a ouvert à Osaka en 1979.

Un confort haut de gamme à la japonaise en condensé

Les capsules qui vous sont proposées dans ces hôtels sont des compartiments individuels suffisamment grands pour accueillir une personne. Avec des dimensions standard de 2 mètres de long pour 1 mètre de large et 1 mètre de haut, les personnes de 1,80 mètre, voire 1,90 mètre, peuvent y entrer sans trop de problème et y passer une bonne nuit. Il y a dans un couloir de capsule hotel typique des rangées de cabines côte à côte et unité sur unité, de sorte qu'il faut emprunter une petite échelle pour accéder à "l'étage supérieur". Ces cabines sont conçues comme un couchage de secours et doivent être regardées par le touriste comme une expérience unique à vivre au Japon. Un séjour longue durée n'est donc pas la destination de ces lits-cabines. Pour une question de confort, même s'il est tout à fait possible de se mettre à son aise, de bouger, de rester assis et disposer d'un bon espace de vie, prolonger l'expérience pourrait être néfaste.

C'est de plus un espace de partage et les salles de bain, toilettes et douches sont communes. C'est cette promiscuité qui pourrait rebuter ceux qui sont habitués à plus de confort individuel, même si un rideau vous permet de préserver votre intimité. Même si de ce fait le caisson n'est pas à proprement parler clos (le rideau ou volet n'est pas une porte qui vous enferme dans la boîte), le côté emprisonnement pourrait également déplaire à ceux qui n'aiment pas spécialement cette sensation, tout comme l'impression de morgue que pourrait laisser la première approche. Cela dit, une fois passés tous ces a priori et dans l'idée que vous vivez là une nuit d'exception, seuls les avantages ressortent. Car une cabine de capsule hotel et un capsule hotel pris dans sa globalité, souvent ouvert 24h/24, représentent bien plus qu'une nuit économique.

Les services annexes et les prix du capsule hotel japonais

En plus des fournitures propres à passer une bonne nuit que sont oreiller, couverture et draps, la capsule est également équipée d'une lampe, d'un poste radio avec alarme et d'un poste de télévision (avec possibilité de chaînes à la carte), dans le cas où vous voudriez passer votre temps à faire autre chose que dormir. L'hôtel peut également être équipé de la Wifi gratuite, de bains communs (avec shampoing, gel douche, serviettes et autres ustensiles tels le rasoir ou la brosse à dents fournis gratuitement), d'un sauna, d'un jacuzzi, d'un espace-fumeur, d'une cuisine, d'un restaurant ou en tout cas de distributeurs de boissons et autres snacks, de machines à laver, de bornes d'accès à Internet, et de salles de repos ou d'amusement avec jeux et manga à disposition. Des massages peuvent même parfois être proposés pour quelques yens de plus. Tout un panel pour pouvoir s'occuper si les "murs" de votre "chambre" avaient un effet trop oppressant sur votre sommeil.

À l'inverse des love hotel pour lesquels les sites Internet et les réservations ne sont généralement pas disponibles, certains capsule hotels proposent même des réductions si vous réservez votre nuit on line. Dans tous les cas, une nuit dans cet hôtel hors norme sera plus économique qu'une nuit en hôtel classique. Selon la localisation et les prestations, les prix constatés d'une nuit en capsule hotel sont très variables mais ils tourneront autour des 3000 - 4000 yens (environ 23 - 30 euros). Le Shinjuku Kuyakusho-mae Capsule Hotel propose même la nuit à partir de 2000 yens, soit un peu plus de 15 euros. De l'autre côté, vous trouverez bien sûr des cabines qui sont beaucoup plus chères selon ce que vous recherchez en terme de prestations.

LA PROCÉDURE POUR PASSER UNE NUIT EN CAPSULE HOTEL

Si vous voulez juste vous reposer en journée ou faire une sieste, certaines capsules sont disponibles, généralement pour 500 yens de l'heure. Sinon, la procédure d'un séjour en capsule hotel se reproduit à peu près de la même façon, quel que soit l'établissement. L'endroit étant fréquenté par des locaux aussi bien que par des touristes, vous devriez trouver des membres du personnel qui peuvent vous aider en anglais ou au moins des fiches d'instructions dans cette langue au comptoir.

  1. Retirez vos chaussures et placez-les dans un casier.
  2. Une fois que vous vous êtes fait enregistré(e), un numéro de capsule vous est assigné. La clé d'un deuxième casier portant ce même numéro vous est aussi donnée avec des chaussons (on ne se déplace qu'avec ceux-ci dans l'hôtel). Ce casier vous servira à stocker vos affaires personnelles. D'autres salles plus grandes peuvent permettre de stocker des affaires plus volumineuses. Les cabines ne se fermant pas, il est recommandé de laisser vos objets de valeur dans ce casier.
  3. Vous recevez à ce moment un jinbei, un vêtement traditionnel porté par les Japonais de tout âge en été qui ne se porte généralement qu'à l'intérieur de la maison, ou le fameux yukata. En plus de leur côté très confortable, ils vous sont remis ici pour leur côté pratique : une fois changé(e), vous pouvez aller tranquillement au sento, le bain public japonais. Parfait pour se détendre après une longue journée éreintante de visites ! À ne pas confondre avec le onsen du ryokan, même si la procédure à suivre avant d'entrer à l'eau est identique.
  4. Profitez ensuite des aménagements du capsule hotel: au restaurant puis au salon ou dans la salle de jeu, regardez la télévision, lisez ou restez entre amis avant de rejoindre vos "appartements".
  5. Une fois que vous voulez rejoindre le "dortoir", la règle d'or à respecter est celle du silence ! Des petites lumières rouge et verte sur la plaque de la cabine indiquent si la place est disponible ou réservée mais, à part ces loupiottes, les couloirs sont normalement sombres. Les cabines ne se ferment pas donc tout bruit peut déranger les personnes qui dorment, il faut y penser !
  6. Après votre nuit, vous devez libérer la cabine dans la matinée, et ce même si vous avez réservé pour la nuit suivante. Les services de nettoyage interviennent en effet à ce moment et la plupart des capsule hotels vous demandent de tout récupérer durant la journée pour revenir plus tard faire un nouveau check-in.

LES RESTRICTIONS D'ACCÈS AU CAPSULE HOTEL JAPONAIS

Si vous n'êtes pas claustrophobe et pensez pouvoir passer une nuit sans problème dans ce genre d'endroit, vous devriez trouver votre séjour au sein de ces hôtels typiquement japonais très agréable. À côté de la règle du silence, il en est d'autres auxquelles il faudra également se conformer. Pour des raisons évidentes, il est interdit de fumer dans les cabines ou d'y amener un animal de compagnie. Et il y a aussi celles liées à la personne et auxquelles vous serez confronté(e) avec ce genre particulier d'établissement.

La question des tatouages

Ce n'est un secret pour personne, les tatouages ne sont pas bien vus dans la plupart des établissements au Japon. Plus pour une question d'image (c'est la signature de la mafia locale des yakuza, la mafia locale ) que pour une question d'hygiène, beaucoup d'endroits au Japon ne donnent pas accès aux personnes porteuses de dessins gravés sur le corps. Question de culture : là où le tatouage s'est démocratisé et est devenu monnaie courante dans la plupart des pays occidentaux, il peut encore être associé à une image péjorative dans d'autres à travers le monde. Il faut aussi penser que l'hôtel est fréquenté par des locaux et que voir une personne avec un tatouage peut incommoder. Ce n'est pas non plus une règle générale et quelques établissements situés en zones très touristiques peuvent être moins regardants. Le capsule hotel de Ogikubo par exemple accepte volontiers les touristes tatoués. De même, à l'approche des JO de 2020 et avec l'afflux de touristes étrangers potentiellement tatoués, la règle pourrait s'atténuer mais mieux vaut partir dans l'idée que le tatouage pourrait vous empêcher d'avoir accès à la plupart des capsule hotels. À moins que l'"objet du délit" soit sur une zone qui peut être facilement cachée par des straps, des bandes adhésives ou des sprays adaptés, puisque c'est évidemment lorsque le client se met à nu ou en tout cas découvre la partie tatouée que le problème se pose. Dans tous les cas, pensez bien, avant de réserver, à demander si votre tatouage est accepté ou au moins avec une bande qui en couvre la vue. Le problème est le même au onsen, à la piscine ou dans les autres endroits où le tatouage est visible.

Accès au capsule hotel limité pour les femmes

À l'origine, le capsule hotel a été crée pour les salarymen japonais. Ceux-ci sont parfois amenés à faire des heures supplémentaires, à assister à des réunions tardives ou à manger à l'izakaya avec leurs collègues de travail. Dès lors, plutôt que de rentrer chez eux ou parce que le dernier train de la journée est déjà parti, c'est la solution idéale. Les femmes n'avaient pas été inclus dans ce plan initial. Quarante ans après, le concept reste le même mais il a un peu évolué et les femmes ont également accès à certains capsule hotels. Il demeure malgré tout très masculin et pas tous les hôtels ne sont conçus pour accueillir les représentants des deux sexes. Même quand ils le sont, ils ne sauraient être mixtes. Un étage est en effet réservé dans certains hôtels aux femmes avec une porte à code qui en contrôle l'accès. Ces hôtels ayant été basés sur la seule clientèle masculine, le bain est seulement accessible à celle-ci, les femmes n'ayant alors que des douches. Même si on peut trouver des étages mixtes, c'est loin d'être la règle et c'est pour contrer cette tradition trop macho que des capsule hotels uniquement réservés aux femmes commencent à voir le jour. Comme le Nadeshiko Hotel Shibuya qui a ouvert en avril 2016 et dont le site vous laisse apprécier les services du capsule hotel en version féminine. Exceptionnellement, on trouve aussi des capsules doubles conçues pour accueillir les couples, comme au 5ème étage du Tokyo Kiba Hotel. La longueur et la hauteur sont les mêmes mais la largeur passe de 1 mètre à 1,5 mètre !

 

Les capsule hotels sont facilement identifiables aux abords des grandes gares avec des panneaux écrits en gros avec notre alphabet. N'hésitez pas à lever les yeux car ils peuvent se situer aux étages. Et pour les réservations en avance, n'hésitez pas à aller voir les sites Hostelworld.com ou Booking.com, qui ont tous deux des interfaces en français, pour faire vos recherches. Si vous voulez enfin voir un immeuble hors du commun, rendez-vous à Shimbashi pour admirer la Nakagin Capsule Tower. Construite au début des années 70 et visible en partie sur notre photo d'illustration, le principe est le même sauf que les capsules sont entreposées les unes sur les autres, sont un peu plus grandes ( 2,3 m × 3,8 m × 2,1 m) et sont en béton. Son architecte s'appelle Kusho Kurokawa et c'est lui qui fut quelques années plus tard à l'origine du premier capsule hotel d'Osaka. Un concept vraiment japonais !

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique