LE GHIBLI MUSEUM DE MITAKA AU JAPON

S’il est un lieu que vous ne pouvez manquer de visiter à Tokyo, c’est bien le musée Ghibli. Loin des parcs à thèmes du concurrent Disney, cet endroit, qui n’a de musée que le nom tant il est unique, fait l’unanimité auprès du grand public, japonais ou international, fan d’animation ou pas. Mais, victime de son succès, c’est un musée qui ne se visite pas selon ses envies. Car il faut impérativement réserver à l’avance le ticket d’entrée pour espérer en apprécier ses entrailles et ses trésors. Suivez le guide, on vous explique tout.

UN SUCCÈS À LA JAPONAISE

« Le voyage de Chihiro » réalisé en 2001 par le Studio Ghibli est à ce jour le plus grand succès du cinéma japonais avec 23.500.000 entrées. Quatre autres films réalisés par le même studio sont également dans le top 20 : « Le Château ambulant » en 2004, « Princesse Mononoké » en 1997, « Ponyo sur la falaise » en 2008 et « Le vent se lève » en 2013, respectivement aux 7ème, 8ème, 12ème et 19ème position. Le récent « Your name » et l’incontournable « La reine des Neiges » sont venus chambouler le classement ces dernières années mais cela montre à quel point l’animation, et surtout celle du Studio Ghibli, est plébiscitée au cinéma par le public japonais. Si le studio créé en 1985 par Hayao Miyazaki et Isao Takahata a produit en 30 ans quinze courts métrages d’animation, ce sont ses 22 longs métrages (si l’on exclut « Nausicaä de la Vallée » sorti avant la création du studio) qui lui ont donné ses lettres de noblesse et l’ont élevé au rang de référence mondiale dans le domaine. Et plus de trente ans après sa création, les œuvres de ce studio mythique sont toujours aussi présentes. D’une richesse souvent inégalée et grâce à un style bien propre, tous ces films n’ont pas pris une ride et sont encore plébiscités par le public, touché par la simplicité des histoires, la profondeur des sentiments, l’univers mis en place de façon magistrale et les personnages haut en couleurs. Pour mettre à l’honneur et en relief des œuvres aussi exceptionnelles, le grand concurrent américain Disney avait choisi le parc d’attractions dès 1955. S’il faudra encore attendre quelques années et l’arrivée des Jeux Olympiques à Tokyo pour voir la création d’un tel lieu dédié aux productions du studio japonais (cf article sur le parc Ghibli), il existe depuis 2001 un site magique où petits et grands peuvent venir découvrir ou redécouvrir la grandeur des productions de Miyazaki.

UN SITE EXCEPTIONNEL AU JAPON

Situé en banlieue au cœur du superbe parc Inokashira, le Musée Ghibli tient d’emblée toutes ses promesses. C’est un des thèmes privilégiés du studio et le bâtiment qui abrite le musée se veut respectueux de la Nature tout en s’intégrant parfaitement à son environnement. Il est à lui seul une curiosité tant il est imposant et unique en son genre. Goro Miyazaki, fils du fondateur du studio, s’est d’ailleurs inspiré des nombreux croquis et schémas de son père pour concevoir le bâtiment, dont l’architecture colorée et en rondeurs devait faire ressentir la touche du studio.

L’intérieur du bâtiment est également à l’image du studio et de l’univers très particulier qu’il a su installer dans chacun de ses films. La première impression en entrant dans les lieux est évidemment l’émerveillement. Le hall central d’où nous avons accès aux trois étages grâce à un somptueux escalier en colimaçon, est réellement impressionnant. Les décors, les vitraux, l’horloge, le souci du détail est à son paroxysme. Les photos sont interdites à l’intérieur du musée mais vous pouvez en trouver sur Internet, à moins de privilégier l’effet de surprise. Trois salles d’exposition s’offrent alors à vous, les deux premières étant permanentes et la troisième temporaire :

  • 1. La première salle vous permet de voir comment est fabriqué un film d’animation. Une salle de cinéma pour 80 personnes, prénommée Saturne, projette ensuite un des 10 courts-métrages produits exclusivement pour le musée.
  • 2. La seconde salle reconstitue l’univers d’un animateur à travers la reconstitution d’un atelier de production.
  • 3. Pour une année généralement, la troisième exposition est dédiée à une production, parfois étrangère au Studio Ghibli, comme Pixar en 2004, ou à un thème particulier.

Au sujet du film projeté en boucle dans la salle Saturne, il est à préciser qu’en raison de l’affluence il est impossible de le visionner une deuxième fois. De même, on ne choisit pas le court-métrage et seules plusieurs visites permettent de visionner différents films car, en raison de leur exclusivité, il est impossible de les voir ailleurs qu’ici. Savourez donc l’instant où vous êtes installé dans ce magnifique cinéma, avec sa superbe salle de projectionniste qui prend l’apparence d’un tramway, l’instant est très précieux !

Avant d’achever la visite par le passage obligé dans les deux boutiques (Tri Hawks et Mamma Aiuto) et la cafétéria 100% bio dont la spécialité est le sandwich aux fruits, ne manquez surtout pas la superbe reproduction en peluche géante du chat-bus que seuls les plus jeunes visiteurs peuvent chevaucher et surtout la fidèle reproduction du robot-soldat de Laputa (Le Chateau dans le Ciel, 1986) sur le toit du musée, seul endroit où les photos sont autorisées.

INFORMATIONS PRATIQUES

ACHAT DES BILLETS

Ne va pas au Musée Ghibli qui veut. Seule une réservation vous garantira l’accès au site. N’espérez même pas vous présenter aux guichets sans celle-ci car vous serez immanquablement refoulé. Pour ne pas rester sur le carreau, même si le bâtiment relève à lui seul d’un intérêt certain, voici le moyen de vous procurer le Graal :

  • Avant de venir au Japon, vous pouvez passer par I-tike, site officiel ouvert par le Musée Ghibli, ou par l’agence de voyage JTB qui est détentrice des pass en Europe. Elle dispose évidemment d’un site Internet et d’une boutique située au 29 Rue du Louvre dans le 2ème arrondissement de Paris. Prévoyez un délai de trois mois avant votre départ.

http://www.specialistejapon.fr/ghibli-museum/
Tél : +33 (0) 1 53 45 93 30
Mail : info_jgbf@jtb-europe.com

  • Une fois au Japon, les combinis Lawson disposent de bornes de réservation pour ce genre de lieux. Tout est en japonais mais le personnel se tient toujours à votre disposition pour vous aider dans la démarche. Il vous faut dans ce cas réserver également une des quatre sessions qui sont espacées de deux heures, 10h,12h, 14h et 16h (chose que le billet JTB permet d’éviter). Sachez aussi que les jours de week-end sont les plus prisés et que les billets, mis à la réservation le 10 de chaque mois pour les sessions du mois suivant, partent très vite.

PRIX DES BILLETS

Le prix des entrées diffèrent selon que vous vous procurez les billets en France ou au Japon.
  • De France : 20€ pour les 19 ans et plus, 17€ entre 13 et 18 ans, 14€ entre 7 et 12 ans, 8€ entre 4 et 6 ans.
  • Du Japon : 1.000¥ pour les adultes et étudiants, 700¥ pour les collégiens et lycéens, 400¥ pour les écoliers, 100¥ pour les enfants de moins de 4 ans.

HORAIRES D'OUVERTURE

Le musée est ouvert de 10h à 18h tous les jours sauf le mardi, les jours fériés et à certaines vacances. On trouve le calendrier sur le site officiel. Une fois au guichet avec votre réservation, on vous remet un morceau de pellicule d’un des films de Ghibli qui vous permet d’accéder à la salle Saturne. Vous pourrez conserver cette pellicule en guise de souvenir de votre passage au musée: http://www.ghibli-museum.jp/en/

DURÉE DE LA VISITE

Pour bien profiter de toutes les installations, comptez deux heures de visite, même si le fan absolu pourra y consacrer la journée.

ACCÈS

Rejoindre la gare JR Mitaka (ligne Chuo ou Sobu depuis Tokyo) d’où des panneaux vous indiquent l’arrêt de bus (quelques centaines de yens). Mais l’accès au musée est accessible à pied en 15 minutes par le parc Inokashira. La ballade est très agréable et vous permet d’apprécier encore mieux l’approche du musée tant convoité. C’est Totoro en personne qui vous accueille à l’issue de la promenade dans un guichet factice installé pour lui. Quelques mètres plus loin, les vrais guichets s’offrent à vous et vous promettent des moments d’émerveillement et de pur bonheur made in Ghibli !

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique