LE ROI DU DOMINO NINTENDO

The Domino King, ou Roi du Domino, est un véritable artiste qui pourtant n'est connu que des utilisateurs de Youtube. A moins que ce ne soit un magicien tant les vidéos qu'il réalise semblent tout droit sorties d'un film de science-fiction. Son talent consiste à déposer les uns derrière les autres des milliers de blocs en plastique, que tout le monde connaît sous le terme de dominos, pour les faire tomber les uns sur les autres et ainsi créer un tableau sur un thème spécial. Et comme son domaine de prédilection repose sur les jeux vidéo, avec surtout l'univers très coloré de Nintendo et ses dizaines de personnages, nous avons décidé de vous présenter ce youtubeur américain génial sous la forme d'un article.

DES MILLIERS DE DOMINOS POUR UN CHEF-D'OEUVRE

Un artiste inspiré par les personnages de Nintendo

C'est le genre de vidéos qu'on voit souvent en France en fin d'années, au moment où toutes les chaînes de télévision diffusent des bêtisiers et des séquences inédites. Et la réaction est généralement identique chez tout le monde, mélange de fascination, d'excitation et d'émerveillement à la vue de tous ces petits rectangles multicolores qui tombent en chaîne pour créer une œuvre d'art. La dernière vidéo du King of Domino remonte au 23 septembre et nous dépeint un tableau de 1 minute 45 sur le personnage de Samus Aran. Il faut dire que le jeune artiste est un grand passionné de jeux vidéo et pour marquer la sortie d'un jeu qui lui plaît, ici "Metroïd : Samus Return" sur Nintendo 3DS, il n'hésite pas à se lancer dans la réalisation d'un nouveau tableau. Celui-ci aura nécessité 26.181 dominos (c'est très précis) et cinq jours de préparation. C'est énorme et le résultat est splendide.

Si vous recherchez dans la liste de ses vidéos, au nombre de 149, vous tomberez sur des tableaux plus grands, avec plus de dominos et ayant nécessité de très longues heures, journées, voire semaines de préparation. Tous les plus fameux personnages de Nintendo y passent : Mario, Luigi, Yoshi, Toad, Kirby, Link (Zelda), Pokemon... Sega est représenté aussi avec l'incontournable hérisson Sonic. Les grands films qui l'ont marqué bénéficient également de leur vidéo : Star Wars, Retour vers le Futur, Deadpool. Les séries télévisées ne sont pas oubliées avec Walking Dead sur le thème porteur de Halloween, vidéo pour laquelle il a fait appel à des membres de sa famille pour animer le décor et servir d'acteurs ensanglantés. La mise en scène est toujours admirablement orchestrée et on se demande si ce n'est pas également un professionnel du milieu tellement le rendu est parfait.

L'histoire des jeux vidéo pour œuvre majeure

 

Son travail le plus abouti semble être celui où il réalise en quatre parties l'historique des jeux vidéo qui ont marqué l'histoire. A l'aide de chiffres officiels des ventes, de dessins qu'il réalise lui-même pour mettre dans le décor, des figurines de sa collection, de milliers de dominos et surtout de l'intégralité de sa maison, il réalise des tableaux d'une incroyable beauté qui nous scotchent littéralement à l'écran. Les effets de marche arrière qui font se relever les dominos comme par magie, les constructions qu'il a inventées pour permettre aux balles de ping-pong ou aux billes de pousser le bon domino, les stratégies qu'il a mises en place en utilisant autre chose que des dominos (jaquettes de jeux vidéo, ventilateur, colliers, bâtonnets de glace, gobelets en plastique, petites voitures, jouets) sont extrêmement ingénieuses. C'est très addictif et on se demande quel stratagème nous attend par la suite. Surtout, on se demande comment réaliser un tel exploit dans une maison qui y est toute consacrée est possible. Comment fait-il pour vivre, se déplacer, ouvrir les portes, aller aux toilettes alors que le moindre contact ou courant d'air pourrait tout faire tomber à l'eau ?

Dans ces dernières vidéos spécialement, on passe et repasse dans toutes les pièces et c'est ce qui rend aussi la manœuvre géniale. Dans des vidéos où ce sont des équipes qui montent dans un hangar un tableau gigantesque, le décor ne change pas. Alors qu'ici, l'espace est confiné aux limites d'une maison, on passe de pièce en pièce, on monte les étages et on visite son chez lui en même temps ! Il consacre ainsi un temps fou et beaucoup d'argent à sa passion dans un seul but : la partager avec les gens qui le suivent via sa chaîne. Il leur demande même de mettre dans leurs commentaires les jeux qu'ils aimeraient voir évoquer dans les vidéos suivantes. Il a aujourd'hui presque 260.000 abonnés pour près de 40 millions de vues sur sa page Youtube et ça ne devrait cesser de croître. Le professionnalisme dans la construction de dominos, surtout si on l'imagine seul (et pour ramasser aussi...) est tel qu'on se demande où il pourrait encore nous mener dans sa géniale folie créatrice. Car le degré de progression est énorme depuis ses débuts six ans auparavant.

UN PASSIONNÉ DE DOMINOS ET DE CULTURE JAPONAISE

Une chaîne Youtube pour supporter sa passion

N'ayons pas peur des mots ! Quand on imagine la patience, le calme, la précision et le nombre d'heures qu'il a dû falloir à notre artiste pour créer un tableau, avec le risque que tout soit réduit à néant s'il venait à perdre l'équilibre, faire un léger écart ou un faux mouvement, on peut légitimement employer ce terme honorifique qui lui sied à merveille. On ne sait où lui est née cette passion mais l'histoire sur Youtube commence le 18 août 2011 quand il décide de poster sur la chaîne de partage en ligne une vidéo de 16 secondes montrant la table de son salon servant de base à un circuit simpliste d'environ 200 vrais dominos. C'est très sympa, sa construction fonctionne à merveille mais ça reste modeste, tout le monde devrait être capable de réaliser une telle construction avec un peu de patience et ça ne casse pas des briques. Mais ce n'est qu'un leurre car au fur et à mesure de ses nouvelles publications, les constructions deviennent de plus en plus élaborées et au bout de la sixième vidéo, postée moins d'une semaine après la première, il abandonne la table et commence à investir le salon de la maison. A un rythme effréné, il poste des nouvelles vidéos courtes où on le voit rapidement progresser et essayer de nouvelles techniques, utilisant autre chose que ses dominos.

 

Toujours plus de couleurs et d'ingéniosité

 

Il s'inspire d'une émission de télévision ("Americas's got talent") pour suivre les traces du "Kinetic King", un amuseur original qui avait séduit le jury et le public grâce à ses circuits de gadgets et de sticks de glaces qui tombaient en chaîne en utilisant la force cinétique. Le maître est très fort, battant un record du monde enregistré dans le livre Guinness en 2012 en faisant tomber 7228 bâtonnets de glace en 15 secondes (il est décédé en 2016), et son apprenti est également très doué. L'effet est saisissant sur sa première vidéo de plus d'une minute qu'il poste le 10 septembre 2011, investissant cette fois plusieurs pièces de la maison. Les gens accrochent à ses vidéos et ça l'incite à aller encore plus loin. Il n'en change pas le format, reste dans sa maison et devient vite un pro de la cinétique. Il affiche 10.000 sticks qui sont ainsi projetés en l'air d'une façon et d'une rapidité époustouflante dans une vidéo en date du 30 septembre 2011, disant que ça allait tellement vite que c'était difficile de tout capturer dans un seul plan !

Les vidéos s’enchaînent, toutes plus délirantes les unes que les autres, et les exploits aussi. Il n'hésite pas à faire entrer dans ses constructions des éléments du décor comme des figurines ou ses chats. Puis le 8 avril 1995 il décide de combiner ses deux passions que sont le domino et le jeu vidéo. Son premier grand tableau de jeu vidéo sera Pikachu de la série Pokemon. Et pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Il nous dit en commentaire que tout n'a pas fonctionné comme il le souhaitait mais le rendu final, dans cette vidéo d'un peu plus de deux minutes, est carrément incroyable. Car non seulement il doit imaginer les tours et les détours de ses milliers de dominos, les agencer de la bonne manière, ne pas les faire tomber en cours et les disposer, avec toutes les gammes de couleur, de façon à réaliser des tableaux d'une finesse et d'une justesse remarquables.

 

On ne connaît pas son making-of mais une chose est sûre le King of Domino est vraiment le King ! Les tableaux qu'il arrive à imaginer et dessiner en faisant tomber les dominos qu'il a longuement alignés un à un donnent un côté magique et fantastique à son travail. Allez vous perdre sur sa page Youtube, vous y passerez de longues minutes à rester scotché à votre écran et ne le regretterez pas. Et partagez à volonté ses vidéos (et cet article) car elles sont l’œuvre d'un passionné qui fait ça pour son plaisir d'abord et pour celui de ses admirateurs. Vous rendrez d'autres personnes heureuses de découvrir ces œuvres originales et éphémères, qui mettent des jours entiers à être construites et quelques minutes seulement à être défaites.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique