LE LOVE HOTEL À TOKYO

Le love hotel est comme son nom l’indique un hôtel, avec ceci de particulier qu’il est destiné aux couples, légitimes ou non, voulant partager un moment de charme dans un décor et une atmosphère spéciales. En grand nombre au Japon, les love hotels ont aussi une fonction sociale en ce qu’ils permettent aux personnes n’ayant pas assez d’intimité chez elles de se retrouver pendant quelques heures à l’abri des regards. Les maisons au Japon sont en effet plus petites qu’en Occident et les familles y vivent nombreuses, eu égard à la tradition d’y accueillir les aînés. Pour les touristes occidentaux que nous sommes quand nous visitons ce beau pays, les love hotels sont de réelles curiosités car nous ne sommes pas habitués à voir ce genre d’établissements dans nos paysages urbains. Voici donc ce qu’il faut savoir pour aborder cet hébergement peu banal avant, pourquoi pas, de s’y aventurer lors de votre prochain voyage.

DISTINCTION PHYSIQUE DES LOVE HOTELS JAPONAIS

Les love hotels ne sont pas forcément indiqués sur les cartes des villes car ils sont généralement concentrés dans des quartiers proches des grandes gares. Leur aspect est souvent très atypique et ils se dénaturent alors des bâtiments des alentours. S’il est parfois facile de les repérer de jour grâce à leurs couleurs ou leur architecture fantaisiste et décalée (ne vous surprenez pas de voir de petits châteaux, des villas bizarres avec décors géants ou des palaces avec grandes colonnes en pleine ville), cela devient encore plus évident de nuit. Leurs enseignes originales et leurs néons aveuglants les font alors ressortir de façon éclatante à l’œil du néophyte. Leurs noms se démarquent également des hôtels classiques. A consonance anglophone ou francophone (le français est toujours perçu au Japon comme la langue de l’Amour et du romantisme), une touche d’exotisme est ainsi apportée immédiatement, avant même de pénétrer dans l’établissement. Si vous voyez des Hotel Casa Nova, Hotel Zebra, Ramses Club, Hotel Adore, Hotel Ring My Bell, Cache-Cache, Le Pays Blanc ou simplement Amour, vous êtes à la bonne adresse.

L’entrée n’est pas commune aux entrées classiques faites de grandes verrières ou de portes automatiques mais elles sont discrètes et noyées dans le paysage, avec parfois de la verdure qui vient la cacher, de sorte qu’on y entre et sort assez discrètement sans trop se faire repérer. Entrer ou sortir d’un love hotel peut présenter en effet un côté embarrassant, encore plus pour les couples illégitimes, et les architectes ont donc pensé à éviter au maximum cette gêne aux clients en les dissimulant jusqu’au dernier moment. L’eau est également utilisée en guise de décor, avec des cascades artificielles ou des fontaines. Enfin, les prix de leurs prestations sont affichés en grand sur des plaques à l’entrée avec le choix limité du “rest” ou “stay“. Voici donc quelques quartiers de Tokyo où vous pourrez trouver une large concentration de love hotels disséminés sur la Yamanote Line :

UGUISUDANI :
A une station de Ueno, la zone autour de la gare en est bien fournie.

SHIBUYA :
Love Hotel Hill” ou Dogenzaka est situé derrière le grand magasin de mode 109 (tour immense visible du carrefour dès la sortie Hachiko de la gare).

SHINJUKU :
Kabukicho à la sortie est de la gare, quartier réputé le plus chaud de la capitale japonaise.

IKEBUKURO :
tout autour de la gare, aux sorties est, ouest et nord.

RÉSERVATION ET PRIX DES LOVE HOTELS AU JAPON

Un love hotel ne se réserve normalement pas. Pas tous ont un site Internet et quand ils l’ont, il n’est généralement pas traduit en anglais. Mais ils sont suffisamment nombreux dans les villes pour que vous trouviez nécessairement ce que vous recherchez une fois dans le quartier adéquat. C’est aussi une solution pour pallier au manque d’organisation, si par exemple vous n’avez pas réservé d’hébergements et que tous les hôtels de la ville sont complets à cause de vacances ou d’un événement spécial, particulièrement le week-end. Car si l’on ne peut pas réserver une chambre pour plusieurs nuits comme dans les hôtels classiques (puisqu’elle est censée recevoir plusieurs clients et clientes dans la journée), la location ne se limite pas à quelques heures et vous pouvez, si vous le voulez, passer une nuit entière. C’est la distinction essentielle entre “rest” et “stay“.

"Rest" en love hotel :

Ce terme anglais utilisé dans tous les love hotels signifie “repos” et permet de rester d’une à trois heures dans une chambre de l’hôtel. Les prix varient évidemment suivant le nombre d’heures dont vous avez besoin et en fonction des établissements, mais en règle générale et si vous vous contentez d’un love hotel classique, ils s’échelonnent entre environ 2000 et 5000 yens.

"Stay" en love hotel :

Ce terme signifie en anglais “rester”et s’applique dans le cas où vous comptez rester une nuit au love hotel pour y dormir ou profiter des équipements à rallonge. La prestation commence à partir entre 22h et 23h et la chambre doit être libérée entre 11h et 13h. Il faut compter pour cela entre environ 7000 et 10.000 yens pour ce qui est de la prestation de base dans un love hotel classique.

A noter que l’établissement ouvre normalement vers 11h-12h et que les tarifs sont plus élevés les vendredis et samedis ou suivant l’heure de la journée. C’est un réceptionniste qui vous accueille généralement dès l’entrée de l’hôtel. Même s’il ne parle pas anglais, tout se règle facilement et le plus rapidement possible, votre nom n’étant même pas requis. Un tableau lumineux indique les chambres de l’hôtel. Celles qui sont éclairées sont disponibles et celles qui sont éteintes sont déjà occupées. Le paiement pourra selon les cas s’effectuer au début. Mais si vous pensez déborder du service de base avec des prestations annexes, vous pourrez payer avant de quitter les lieux. Comme dans certains restaurants où vous n’avez qu’à appuyer sur des boutons, payer et donner le coupon indiquant votre commande aux serveurs qui le transmettent aux cuisiniers, la réception est parfois automatisée dans le but de respecter encore plus le désir de confidentialité ou d’anonymat du couple et éviter tout contact humain avant l’accès à l’appartement privé. Il faut à ce moment juste choisir sa chambre et mettre le paiement dans une machine. Ce n’est vraiment pas compliqué et les photos sont là pour vous aider dans votre choix.

LES PRESTATIONS DU LOVE HOTEL

L’effort mis en œuvre pour vous transporter dans un autre monde quand vous choisissez un love hotel est tellement énorme qu’un séjour dans un tel lieu ne s’oublie pas. Car ce qui fait une la particularité de ces hôtels, en-dehors de tout ce qui a déjà été énuméré, est que la chambre vous plonge dans une autre dimension. C’est en même temps ce que les gens viennent chercher, un moment privilégié et hors du temps, donc en-dehors de ce qu’on trouve ailleurs. Les chambres sont toujours équipées d’une salle de bains et de son nécessaire de toilettes (savon, shampoing, brosses à dents, peigne, serviettes…). La télévision est également un équipement obligatoire, et les chaînes qui y sont diffusées ou les DVD à disposition sont orientés dans le thème de l’hôtel. Le réfrigérateur, la machine à café et le sèche-cheveux viennent enfin terminer l’équipement de base d’une chambre de love hotel, sans oublier les préservatifs qui sont fournis gratuitement. La propreté et la sécurité sont des notions de base au Japon et ces établissements n’y échappent pas, malgré la réputation que ce genre d’endroit traîne inévitablement derrière lui.

Si vous recherchez donc un séjour original, pour y faire votre business ou autre, et à un tarif convenable, c’est un hébergement de choix. D’autant plus que certaines chambres sont parfois thématisées de façon kawaii (Hello Kitty, Disney, Noël, fête foraine, peluches, jouets, lolita, pink) ou moins kawaii mais tout autant efficaces niveau dépaysement (donjon, prison, casino, jungle, boîte de nuit, vaisseau spatial, bateau pirate, hôpital, cinéma, église, école, grotte, train, métro…). Certaines peuvent être équipées de miroirs sur tous les murs, jacuzzi, lits géants, matelas d’eau, grands écrans ou autres équipements de luxe si vous n’êtes pas sur la dépense, et des costumes sont parfois disponibles à la location. Si vous avez l’humeur chantante, le karaoké, un des loisirs préférés des Japonais, pourra être rajouté à la prestation, tout comme une sélection de jouets si vous avez l’esprit coquin, des boissons (énergisantes ou pas) si vous avez une petite soif et un room service si vous avez une petite faim.

 

Avec un nombre très élevé de love hotels et une demande en hébergement qui va se faire de plus en plus pressante à l’approche des jeux olympiques de 2020, le gouvernement a émis en 2016 une note visant à reclasser certains d’entre eux en hôtels classiques. Pas de quoi s’alarmer pour autant, les love hotels sont tellement inscrits dans le paysage urbain japonais qu’ils ne sont pas près de disparaître, même si leur fréquentation venait à décroître. Reste que pour le visiteur de passage au Japon, il reste une curiosité touristique peu banale autant qu’une solution d’hébergement peu coûteuse. Et, comme souvent chez nos amis nippons, une excellente occasion de lier l’utile à l’agréable !

Photo d’illustration : vivafrance.jp

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique