PEPPER LE ROBOT-MOINE JAPONAIS

Un robot au nom de Poivre (Pepper en anglais) qui chante comme un moine et qui célèbre les enterrements peut de prime abord faire penser à un film de science-fiction. Et pourtant, c’est une idée qui ne paraît pas si saugrenue au Japon où la réalité dépasse souvent la fiction. Alors que le Tokyo Big Site accueille en temps normal de grands salons sur les jouets, l’animation, les jeux vidéos ou les sports, c’est une exposition très particulière qui s’est tenue les 23, 24 et 25 août 2017 et qui a donné lieu à une association surprenante entre funérailles et robotique.

Sur trois jours, près de 26000 visiteurs sont venus assister au « Tokyo International Funeral and Cemetary Show », un salon annuel pour professionnels et particuliers sur l’organisation des enterrements dans le pays. Entre les démonstrations de nouveaux produits et services relatifs à ce domaine, c’est Pepper, un petit robot humanoïde de 1,20 mètre, qui a fait sensation en endossant l’habit d’un moine bouddhiste.

UN ROBOT POPULAIRE AU JAPON

Alors que Pepper est très connu au Japon, vous n’en avez peut-être pas encore entendu parler. Et pourtant, il a été créé par une société française du nom de Alderaban Robotics qui s’était déjà illustrée avec Nao, apparu lors de l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. Mais malgré ses prouesses technologiques dans le domaine de la robotique grand public, l’entreprise n’avait pas rencontré le succès commercial en Europe. C’est alors qu’une société japonaise, Softbank, la rachète en 2014 au moment où les ingénieurs français venaient de créer Pepper. C’est une révolution dans le domaine et sa commercialisation pour 200.000 yens, dans les 1500 euros, connaît un succès immédiat à partir de juin 2015. Le stock de mille exemplaires mis en vente au début de chaque mois s’arrache comme des petits pains et Pepper, dont est équipée la plupart des boutiques Softbank, numéro 3 de la téléphonie mobile au Japon, occupe désormais une place de choix dans le cœur et le quotidien des Japonais.

Sa fonction principale est de divertir le client qui peut s’impatienter en attendant son tour lorsqu’aucun vendeur n’est disponible, mais aussi de l’informer sur les services proposés par la boutique. Il vous regarde droit dans les yeux quand il s’adresse à vous, peut tenir la conversation (en japonais uniquement), chante, danse et peut même analyser les sentiments. C’est une expérience à lui tout seul et les enfants l’adorent. D’autres boutiques, ainsi que des banques, des cafés, des aéroports et des hôpitaux ont ainsi pu accueillir Pepper dans leurs rangs, garantissant un service irréprochable.

Dès lors, un retour en Europe et un passage aux États-Unis s’imposaient. Les clients occidentaux étant moins habitués à être servis par des robots, c’est un pari risqué dans lequel s’est lancé Softbank en mai 2016. Mais ce sont aujourd’hui plus de 2000 entreprises dans le monde qui posséderaient un exemplaire de ce bijou technologique. On a ainsi pu le voir à l’accueil des visiteurs de Roland Garros en mai 2016 ou au Futuroscope au début de l’année 2017.

PEPPER DANS UNE MAISON DE RETRAITE

UN ROBOT AU SERVICE DE LA RELIGION AU JAPON

Pepper peut être assimilé à un smartphone dans le sens où il ne dispose de rien à son achat et devient, avec l’ajout d’applications, un outil formidable qui peut répondre à toutes nos attentes. Et à l’instar d’un C-3PO, le robot tout droit sorti de l'univers Star Wars, à qui l’on aurait programmé de nouvelles langues (malgré les six millions et quelques de formes de communication qu’il connaît déjà), il est tout à fait possible d’assigner à Pepper de nouvelles fonctions que celles de renseigner et amuser la galerie.

Une entreprise japonaise, Nissei Eco, a ainsi eu l’idée de programmer le sympathique petit robot pour le transformer en véritable moine bouddhiste. En modifiant un code, il a ainsi appris à chanter les sutras, prières et textes propres à cette religion, tout en jouant du tambour. Et avec la manière ! Alors que la voix du Pepper « commerçant » est d’ordinaire accueillante et sympathique, celle du Pepper « moine » est identique à celle que vous pouvez entendre dans les temples, très mystique et gutturale. Vous posez sur ses épaules la robe du moine et vous obtenez le parfait officier de funérailles à caractère bouddhiste.

L’entreprise japonaise n’a pas imaginé ce substitut pour rien. Il correspond à un vrai problème au Japon et à un véritable besoin. En effet, les fidèles apportent de moins en moins d’aide financière aux moines, ce qui incite ces derniers à trouver d’autres sources de revenus pour arriver à joindre les deux bouts. Ainsi, lorsqu'ils ne sont pas disponibles parce que pris dans leurs autres activités, Pepper sera toujours là pour les suppléer. L’autre avantage du robot est qu’il revient presque cinq fois moins cher que son homologue humain (autour de 1800 euros pour une cérémonie dirigée par un moine physique et 380 euros pour faire appel aux services de Pepper).

 

Dans un contexte de crise pour la religion bouddhiste au Japon qui voit son nombre de moines chuter, l’avenir de Pepper est promis à un grand succès. Tout comme l’aide aux personnes âgées qu’il apporte déjà, la tenue des cérémonies pour pallier le manque humain devrait être d’une très grande utilité. En attendant de nouvelles innovations dans le domaine technologique dont les Japonais ont le secret !

Photo d'illustration: Capture YouTube NipponNewsNet

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique