rugby

RUGBY : LE JAPON BAT L'ITALIE EN TEST-MATCH

Samedi 09 juin 2018, à Oita, l’équipe de rugby à XV du Japon, surnommée les « Brave blossoms », a remporté la victoire face à l’équipe d’Italie 34 à 17. Lors de ce test-match, dans une enceinte du Oita Bank Dome bien garnie avec 26 000 spectateurs, qui voyait s’affronter les onzièmes et quatorzièmes équipes mondiales, les joueurs japonais, entraînés par l’Australien Jamie Joseph, ont su développer un rugby varié, percutant et plein de fulgurances, confirmant leur place sur la scène internationale.

QUATRE ESSAIS ET UN YU TAMURA STRATOSPHÉRIQUE POUR LE JAPON

Avant d’affronter en test-match la Géorgie, douzième équipe mondiale, puis la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre, le Japon accueille l’Italie pour une double confrontation. Samedi, ce sont les Italiens qui ont ouvert les hostilités par leur pilier Pasquali. Néanmoins les Japonais sont rapidement revenus au score grâce à un essai de Amanaki Mafi, à la conclusion d’un superbe mouvement collectif sur le flanc gauche durant lequel les « Brave Blossoms » ont démontré leur qualité de jeu à la main. Impliqué sur cet essai, l’ailier Kenki Fukuoka a ensuite fait parler sa pointe de vitesse pour laisser sur place la défense italienne dans un raid de 60 mètres et marquer le deuxième essai nippon. Si une pénalité offre ensuite trois points supplémentaires aux Japonais, ceux-ci encaissent néanmoins un essai peu avant la pause, ne menant plus alors que 17 à 14.

Le buteur Yu Tamura, déjà auteur de deux transformations et d’une pénalité, présente en seconde mi-temps une autre palette de son talent. Après avoir passé une nouvelle pénalité, il réalise deux ouvertures au pied à l’origine des deux derniers essais nippons. Tout d’abord à l’heure de jeu, alors que les attaquants japonais buttent sur leur flanc gauche face à la défense italienne, à huit mètres il renverse complètement le jeu d’un coup de pied lumineux à destination du talonneur Horie complètement décalé sur la ligne de touche à droite. Horie remet instantanément la balle à Lemeki qui va ensuite aplatir le ballon. Tamura ajoute les deux points de la transformation. Le Japon mène alors 27 à 17. Cinq minutes plus tard, au sortir d’une mêlée à droite la balle arrive dans les mains de Tamura à vingt-cinq mètres qui d’une passe au pied à ras de terre transperce la défense italienne et permet à Matsushima de marquer le quatrième essai japonais. Essai que transforme une nouvelle fois Tamura qui totalise sur ce match quatorze points à lui seul et montre qu’il est plus qu’une doublure de la star Goromaru, actuellement blessé.

LE JAPON DANS LA COUR DES GRANDS DU RUGBY MONDIAL

Hémisphère sud contre hémisphère nord, le rugby mondial s’est longtemps cantonné aux pays britanniques, anciennes colonies comprises, la France faisant office d’exception. Les deux dernières décennies du XXème siècle, avec notamment la création de la Coupe du Monde de Rugby à XV dont la première édition s’est déroulée en 1987, ont permis à de nouveaux pays d’émerger. On pense ici à l’Italie qui intègre les tournoi des cinq nations, devenant du coup six, mais surtout à l’Argentine, dont l’équipe, les Pumas, s’est illustrée dans la coupe du monde de Rugby 1999 puis 2011(quart de finale), mais surtout 2007 (troisième) et 2015 (quatrième). En 2015, lors des premiers matchs de poule ce n’est cependant pas l’Argentine qui, bien que faisant trembler les All Blacks, marque les esprits, mais l’équipe du Japon.

Dans un match qui restera dans les annales du rugby, les Japonais, à la surprise générale, battent les Springboks 34 à 32, l’équipe d’Afrique du Sud, vainqueur de la coupe du monde Rugby 1995 et celle de 2007, dans le temps additionnel. Les hommes d’ Eddie Jones, l’entraîneur australien, gagnent le respect de la planète rugby et sont alors attendus. Mais défavorisés par un calendrier arrangé pour les « grandes nations du rugby », les « Brave blossoms » ne peuvent renouveler l’exploit trois jours après face à l’Écosse, qui joue elle son premier match du tournoi. Après une mi-temps à faire jeu égal, les organismes lâchent, comme en témoigne la blessure de Amanaki Mafi, l’un des meilleurs joueurs, et le Japon s’incline lourdement, finissant troisième de sa poule. Depuis, l’équipe japonaise de rugby maintient son statut, comme ont pu s’en rendre compte les Français le 25 novembre 2017 quand, en test match à Nanterre, la France et le Japon ont fait match nul, 23 à 23. Les supporters du Japon peuvent donc légitimement attendre une performance des “Brave blossoms” lors de la Coupe du Monde du Rugby à XV que le Japon organise en 2019.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

KYOTO

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
DERNIERS ARTICLES
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique