LA SAINT-VALENTIN AU JAPON : AMOUR ET CHOCOLAT !

La Saint-Valentin est célébrée au Japon tous les 14 février, comme dans la plupart des pays. La tradition, importée à la fin des années 50, a une origine incertaine. Elle a d’abord suscité peu d’intérêt, parce que trop éloignée de la culture japonaise, avant de s’installer petit à petit pour devenir une date importante sur le calendrier des Japonais. Mais, alors qu’elle ne s’adresse normalement qu’aux gens en couple, les Japonais ont détourné le sens originel pour associer le plus de monde possible à l’événement, célibataire compris. C’est une fonction sociale qu’apporte la fête de l’amour au Japon, et celle-ci s’allie à merveille avec le côté commercial de l’événement, surtout avec l’autre originalité japonaise du “White Day”.

LA FÊTE DES AMOUREUX LE 14 FÉVRIER AU JAPON

La fête du chocolat : un cadeau pour l'homme seulement !

Quand arrive le 14 février, il est de coutume chez nous de passer du temps avec l’être cher et de s’échanger des cadeaux. Les fleurs sont de mise et le cadre idéal pour une soirée romantique est le restaurant. Mais ce n’est pas la logique ni le “programme” qui s’appliquent dans la société japonaise. En effet, pour la Saint-Valentin, il n’y a pas de réciprocité dans l’échange des cadeaux et seule la femme en offre un à son compagnon ! Et pas n’importe quel cadeau puisque la Saint-Valentin est au Japon la fête du chocolat. Considéré comme un produit de luxe pendant l’après-guerre, lorsque la tradition est arrivée au Japon, c’est une promotion et une publicité d’un confiseur qui l’aurait placé comme symbole de la fête, devant la fleur qui représente l’amour passionnel. C’est une sacrée aubaine pour les chocolatiers qui réaliseraient durant cette période entre 15 et 20 % de leurs ventes annuelles. Les boîtes de chocolat envahissent en effet les boutiques dès le mois de janvier, avec toutes sortes de décorations kawaii, et les industriels rivalisent d’ingéniosité pour proposer les offres les plus alléchantes à leurs clientes en recherche d’originalité. Les marques et les expressions ou phrases en français sont d’ailleurs à l’honneur pour cette fête, en symbole du romantisme et de la délicatesse “à la française”, en même temps que de son savoir-faire en matière gastronomique. Si l’amoureuse est également une fine cuisinière, toute confection de sa part sera encore plus appréciée car faisant preuve d’originalité et venant du cœur. L’homme en retour n’offre rien et il n’y a pas plus de rendez-vous au restaurant que les autres jours.

La fonction sociale de la fête de l'Amour pour les Japonais

Il est une autre originalité de la Saint-Valentin qui réside dans la diversité des personnes destinées à recevoir du chocolat et dans la volonté affichée du geste : entretenir une relation ! Et chacun de ces cadeaux a son propre nom. En effet, ces dames ou demoiselles, en plus de remettre des chocolats à leur compagnon si elles en ont un (le Honmei Choco ou “chocolats du favori”), peuvent également en offrir aux hommes de leur entourage. Cela pourra être le Tomo Choco ou “chocolat de l’amitié”, un cadeau fait pour entretenir les bonnes relations avec ses amis. Cela pourra être aussi le Giri Choco, qui se fait cette fois en milieu professionnel et qui peut avoir deux significations. S’il se fait par courtoisie, il désigne celui que les femmes offrent aux collègues qu’elles apprécient particulièrement. S’il se fait par obligation, il désigne alors celui que les femmes font dans le simple but d’entretenir une bonne entente au travail. Cela s’applique également pour le patron. Ces chocolats sont donc destinés à des hommes mariés, en couple ou célibataires, et qui peuvent mesurer par là leur côte de popularité auprès de la gent féminine de leur entreprise. Enfin, à côté du Jibun Choco, qui consiste à s’offrir à soi-même du bon chocolat, et des cadeaux qui se font au sein de la famille, une autre catégorie de cadeaux concerne celui qui permet aux jeunes filles ou femmes de déclarer leurs sentiments à l’élu de leur cœur. Les garçons qui rencontrent un grand succès auprès des filles de leur école peuvent ainsi rentrer chez eux le soir de la Saint-Valentin avec le sac rempli de petits coffrets de chocolat. Le cadeau est alors sans équivoque et, comme dans tous les cas cités, attend une réponse en retour, qui n’intervient qu’un mois plus tard lors du “White Day“.

LE WHITE DAY, PENDANT DE LA SAINT-VALENTIN AU MASCULIN

Le cadeau de l'homme en retour aux chocolats de la femme

Le White Day intervient exactement un mois après la Saint-Valentin, le 14 mars. Le “Jour blanc” a été initié à la fin des années 70 par l’Association Nationale des Confections Industrielles qui a vu qu’il y avait une belle campagne commerciale à faire avec les cadeaux de retour, marshmallows ou chocolat blanc pour commencer, et a déposé l’appellation en 1980. Le White Day marque donc la date à laquelle les hommes qui ont reçu des chocolats de leur épouse, compagne, amie ou collègue de travail, doivent, par souci d’équité, faire un cadeau en retour. Pour cette raison, certains hommes n’aiment pas recevoir de chocolat le jour de la Saint-Valentin. En effet, ils vont d’abord devoir faire un cadeau en retour, mais celui-ci devra être d’une valeur jusqu’à trois fois supérieure à celle du présent qu’ils ont reçu. Les fleurs ne font toujours pas partie des cadeaux les plus représentés mais la lingerie, les bijoux, les vêtements, sacs ou accessoires, les confiseries, gâteaux ou chocolats, encore et toujours eux, font partie des présents que ces messieurs font à celles qui ont eu, un mois auparavant, une petite attention pour eux. Et suivant la tradition, le cadeau de l’homme doit être blanc. La couleur aurait été choisie en référence au sucre comme ingrédient principal des confiseries et parce que c’est la couleur de la pureté. La Saint-Valentin peut donc être utilisée par certaines femmes dans l’espoir de voir leur petit coffret de chocolat se transformer en retour en un cadeau d’une valeur plus importante. Reste que, pour trouver un cadeau qui leur convienne, les hommes doivent connaître un minimum leurs goûts. Le large choix que leur proposent les commerçants, qui eux ne manquent pas d’idées, peut vite être un casse-tête, et un bon moyen de casser sa tirelire !

La signification de certains cadeaux remis lors du "Jour Blanc"

Pour ne pas avoir à faire de cadeau en retour, certains hommes vont même jusqu’à refuser poliment le cadeau qui leur est fait le jour de la Saint-Valentin. Mais s’ils acceptent le cadeau, ils doivent jouer le jeu jusqu’au bout et accepter les règles comme une obligation d’ordre moral. Si le Giri Choco ne porte pas à confusion puisque fait dans un milieu professionnel, les cadeaux offerts pour déclarer sa flamme sont faits dans l’attente d’une réponse. Et parmi les cadeaux que les hommes choisissent en retour, certains peuvent avoir une signification. L’absence de cadeau d’abord est sans équivoque : les sentiments que la femme a pour l’homme à qui elle a fait le cadeau ne sont pas réciproques. Néanmoins, mieux vaut peut-être ne rien recevoir plutôt qu’avoir des marshmallows en retour car, plus que l’indifférence, ils signifient que l’homme n’aime pas la femme qui lui a offert les chocolats. Recevoir des cookies a un autre sens mais qui ne va pas non plus dans celui souhaité par la femme puisque l’homme exprime par là ses bons sentiments amicaux, et rien de plus. Il ne faut donc pas s’attendre à plus de romance de la part d’un homme qui a fait ce présent. Enfin, les bonbons semblent être au Japon le cadeau choisi par les hommes pour dire aux femmes qui leur ont offert des chocolats qu’ils partagent les mêmes sentiments et qu’une relation amoureuse peut commencer dès à présent. Les adolescents ont adopté une autre pratique : le garçon peut offrir ce jour-là un ruban blanc à la fille qu’il a choisi, même si celle-ci ne lui avait pas donné de chocolats. À la fin de la journée, si le nœud a été noué au poignet, aux cheveux ou sur le sac, cela veut dire que les sentiments sont également partagés.

 

Fête très originale et détournée de façon spécifique par les Japonais, avec des règles plus ou moins établies, la Saint-Valentin reste une fête très commerciale. La véritable fête des amoureux se situerait au Japon quelques semaines plus tôt. Autre tradition occidentale détournée par le peuple nippon, le réveillon de Noël est privilégié par les couples pour se retrouver en rendez-vous galant, aller au restaurant et au karaoké, loin de nos considérations traditionnelles, pour partager de bons moments en amoureux.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique