LE HIKAWA JINJA DE SAITAMA

Hikawa Jinja est un sanctuaire majeur qui se situe à Omiya (Saitama). Il est dit qu’il aurait été fondé en 473 avant JC sous le règne du cinquième empereur du Japon Kosho et qu’il aurait donc plus de 2500 ans, bien que la plupart des bâtiments actuels date de 1940. Au centre de la religion shinto dans le Kanto, on compte près de 300 sanctuaires affiliés qui portent le même nom à travers le pays. Trois divinités de la religion shinto sont honorés en ces lieux : Susanoo, dieu des vents et des mers, Kushinadahime, sa femme et déesse du riz, et Okuninushi, dieu créateur de nations, de l’agriculture, des affaires et de la médecine. Les Japonais viennent y prier pour avoir un bon mariage, la sécurité dans le foyer et la prospérité.

C’est une balade des plus agréables que nous vous proposons avec cette vidéo à la découverte d’un lieu paisible et calme comme on en trouve beaucoup au Japon. Après une route de deux kilomètres de long, passez sous les trois torii en bois et entrez dans un univers où calme et spiritualité sont de mise. Le parc qui entoure le sanctuaire possède un petit zoo, un musée (Saitama Prefectural Museum of History and Folklore) et plus de mille cerisiers, faisant de l’endroit un site très recherché des amoureux des sakura pendant la période d’Hanami. Il est classé à ce titre parmi les 100 meilleurs spots du Japon.

N’oubliez pas de vous purifier les mains et la bouche avant d’entrer dans le domaine sacré, laissez-vous guider par votre instinct pour explorer les lieux, venez écrire votre vœu sur les ema (plaque en bois) et voir ce que vous réserve les omikuji, ces petits bouts de papiers qui révèlent un petit texte sur l’avenir proche et que l’on gardera ou accrochera sur des fils de métal selon la teneur du message (seul le négatif restera devant le sanctuaire). Et relaxez-vous en observant la magnifique mare que domine le pont rouge, en ayant bien à l’esprit qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Si le sanctuaire, qui a donné son nom à la ville d’Omiya, signifiant littéralement « grand sanctuaire », paraît calme de prime abord, il n’en est pas toujours ainsi. Au Nouvel An (Hatsumode) et pendant les festivals (Daitosai ou Tokaichi, le festival de la fin d’année qui se tient le 10 décembre) et les performances de danse traditionnelle (kagura), il devient l’un des sanctuaires les plus visités du Japon.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique