LES COMMÉMORATIONS DU 11 MARS 2011 AU JAPON

Dimanche 11 mars 2018 a marqué le septième anniversaire de la catastrophe qui a frappé le Japon, et particulièrement la région du Tohoku, en 2011. Un séisme de magnitude 9 sur l’échelle de Richter, un des plus forts jamais enregistrés, avait eu lieu en pleine mer, à 130 kilomètres au large de la ville de Sendaï et à 32 kilomètres de profondeur, à 14h46, heure locale. Le séisme provoqua la formation d’une énorme vague, de 30 mètres de haut par endroit. Le tsunami qui s’en suivit, une fois que la vague eut atteint les côtes du Japon, dix minutes après la secousse pour les premières zones frappées, fit plus de 18.000 victimes, personnes décédées ou disparues. La vague provoqua également un accident nucléaire majeur avec la catastrophe de Fukushima qui s’en suivit et dévasta l’intérieur des terres, jusqu’à 10 kilomètres par endroits. C’est à cette heure précise, 14h46, que le peuple japonais s’est réuni dans la prière pour marquer ce tragique anniversaire et rendre hommage à toutes les personnes disparues le 11 mars 2011.

LES JAPONAIS FACE À L'OCEAN

Les Japonais ne sont pas près d’oublier cette date du 11 mars 2011. Comme les bombes atomiques tombées sur Hiroshima et Nagazaki en 1945, ce sont des tragédies qui marquent un peuple à jamais. Qui le soudent aussi. Le monde se souvient de ces élans de solidarité qui avaient eu lieu au lendemain de la catastrophe pour venir en aide aux survivants de la vague dévastatrice. Car, plus que le tremblement de terre auquel les Japonais sont bien préparés, c’est la vague qui, une fois entrée dans les terres, a tout dévasté sur son passage, laissant des paysages ravagés. Les préfectures les plus touchées sont celles d’Iwate, Miyagi et Fukushima, dans la partie nord-est du Japon, celles qui ont précisément été touchées de plein fouet par la vague tueuse. Et c’est vers cet océan que les Japonais vivant dans ces régions côtières dévastées se sont tournés à 14h46, au son assourdissant des sirènes, en courbant la tête, fermant les yeux et priant pour rendre hommage à leurs concitoyens et/ou proches disparus. Ils se sont réunis en bord de mer, sur les plages, à côté des bâtiments reconstruits, devant les monuments érigés pour les victimes, ou encore sur des sites qui étaient hors des limites pendant la catastrophe nucléaire. Des fleurs ont été offertes en souvenir, des ballons en forme de colombe ont été lâchés, des sutra ont été chantés par les moines des temples, tout le monde y est allé de son geste pour marquer le moment. En ville, le temps s’est aussi arrêté à 14h46 pour permettre aux Japonais d’observer leur minute de silence.

À Tokyo, une cérémonie a été organisée en la présence du Premier Ministre Shinzo Abe, du Prince Fumihito d’Akishino et de sa femme, la Princesse Kiko. Environ 870 personnes ayant été touchées par la catastrophe ont également participé à la cérémonie et plusieurs personnes, représentant chacune des trois préfectures les plus durement dévastées, sont venues apporter leurs témoignages. Le Premier Ministre a tenu à affirmer que le gouvernement japonais allait exercer des efforts communs pour construire une nation solide sachant résister aux catastrophes naturelles. La reconstruction de ces régions détruites continue mais il reste du travail à accomplir, notamment dans les zones affectées par la catastrophe nucléaire. Des murs de plus de 10 mètres ont ainsi été construits dans certaines localités. Plus de 90 % des 30.000 logements prévues pour les personnes évacuées ont été construits mais 7000 ménages vivraient encore dans des logements provisoires préfabriqués. L’impact psychologique de cette triple catastrophe reste sans doute le plus difficile et long à soigner chez certains, face à cette tragédie qui aura fait, selon les données gouvernementales, 15.895 victimes et 2.539 disparus, auxquels viennent s’ajouter 3.647 personnes décédées à la suite du désastre.

Photo d’illustration : capture vidéo Youtube EuroNews

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print
NE MANQUEZ SURTOUT PAS...
ABONNE-TOI !
QUIZ DU JOUR !
LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !
RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !
GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique