YANDERE SIMULATOR

Yandere est le jeu vidéo d'un personnage japonais féminin, dans un univers manga et animé, qui a une personnalité bipolaire, très changeante et quelque peu dérangée. Tendre et affectueuse de prime abord, elle tombe folle amoureuse d’un garçon et devient alors psychotique, voire extrêmement violente, envers les filles qui s’en approchent trop ou pire qui semblent s’y intéresser. 

Nous sommes véritablement au cœur du problème et c’est exactement ce qui vous attend si vous décidez un jour de vous jeter corps et âme dans l’univers de Yandere Simulator. Jeu vidéo pour PC qui n’est pour l’instant qu’au stade de projet, il vous met dans la peau d’une jeune lycéenne tout à fait normale qui va basculer à la suite d’une rencontre dans la jalousie la plus folle et la violence la plus morbide. Âmes sensibles s’abstenir !

L’ANIMATION JAPONAISE ADAPTÉE AUX JEUX VIDÉO

Le jeu n’en est pas encore un à proprement parler puisqu’il n’est encore qu’à l’état de projet. Il a pourtant été lancé en avril 2014 par un dénommé YandereDev, un programmeur et développeur américain qui, avant de devenir un développeur indépendant, avait travaillé pendant trois ans pour une société de jeux vidéo. Fort d’une expérience solide dans le domaine, avec une collaboration active sur cinq jeux tournant sur Nintendo Wii, Xbox 360 et PS3 et cinq autres jeux de smartphones, il s’est lancé dans une aventure folle, armé d’un concept de jeu très musclé et pour le moins original.

Il a choisi de ne pas partir de façon cachée et intimiste dans la production mais a décidé d’associer dès les premiers instants les gens, curieux ou intéressés, qui voulaient suivre l’évolution du projet. Il a donc installé en parallèle de son programme le site Internet yanderesimulator.com dans lequel il expose en anglais le concept (« ABOUT ») et les personnages (« CHARACTERS ») du jeu. Via ce site, on a accès également à des fonds d’écran (« WALLPAPERS ») et à un « BLOG » dans lequel il expose sa vision du jeu et l’avancée de ses travaux, vidéos à l’appui, tout en répondant aux personnes qui suivent son développement.

Le jeu n’est à ce jour avancé qu’à moitié et longue est encore la route qu’il reste à parcourir avant sa finalisation. Pour consacrer tout son temps dans ce projet, YandereDev a dû arrêter son travail de développeur freelance et, pour pouvoir financer tout ceci sur une aussi longue durée, il a dû faire appel à des contributeurs via un site de financement participatif appelé PATREON. La contribution sur ce site est mensuelle, à savoir que si on s’engage à verser une somme, ce sera tous les mois. L’opération a été un véritable succès et le but de 5000 dollars par mois a été atteint (5117 reversés chaque mois par 1319 contributeurs), lui permettant de donner tout son temps dans le projet et de s’engager corps et âme dans le développement de Yandere Simulator.

Un onglet « DOWNLOAD » vous permet de voir régulièrement l’avancée physique du projet avec la possibilité de télécharger toutes les deux semaines les nouvelles versions. Un compteur est même affiché avec le temps restant estimé avant la mise en ligne de la prochaine version. Ce ne sera pas ce qu’on verra dans la version finale du jeu mais on peut déjà s’en faire une bonne idée et reporter les bugs qui pourraient apparaître à l’écran (« BUG REPORTING » est fait dans ce but). C’est également un moyen de le tester et c’est ce qui a permis à YandereDev de s’attirer à lui une large communauté de fans.

INTRO - “Senpai will be mine, he doesn’t have a choice”

L’ANIMATION JAPONAISE ADAPTÉE AUX JEUX VIDÉO

Yandere Simulator vous plonge dans l’univers d’une jeune étudiante, Ayano Aishi, qui n’a de prime abord rien de dérangée. Mais, dans sa page introductive, YandereDev nous la présente comme quelqu’un qui connaît depuis sa plus tendre enfance la sensation d’être vide, creuse et incomplète. Les bases d’un caractère torturé sont posées lorsqu’on apprend qu’elle n’a jamais expérimenté la satisfaction, l’épanouissement ou même le bonheur, et n’a jamais connu d’émotions dans les mêmes conditions que ses camarades. Pour finir avec ce portrait de la personne bipolaire, elle a appris avec les années à donner l’apparence d’une personne normale pour éviter les remarques négatives à son sujet, mais elle n’a jamais été capable de ressentir aucune empathie envers ses semblables.

En ce matin de premier jour d’école, alors que les cerisiers commencent à perdre leus belles pétales et qu’Ayano tape un petit sprint, tartine à la bouche, pour ne pas arriver en retard à l’école, elle s’accroche avec un étudiant désigné comme Senpai qui se trouve dans la même galère et tombe immédiatement sous son charme. C’est le début de l’intrigue qui nous intéresse, puisqu’à partir de ce point elle n’aura de cesse de vouloir écarter de son chemin les filles qui s’approcheraient trop près de lui, devenant ainsi Yandere-chan.

Une fois l’histoire présentée, Ayano rencontre un autre personnage, témoin de la scène et passionnée par les rumeurs concernant ses camarades (elle travaille pour le journal de l’école et a besoin de scoops), qui va la pousser à commettre l’irréparable. Du moins à y penser, avec le rappel du mythe répandu à l’école selon lequel si une fille confesse ses sentiments à un garçon sous le cerisier derrière l’école un vendredi, leur amour sera éternel. Toutes les filles qui tombent amoureuses de Senpai voudront donc se confesser à lui à la sortie des cours le vendredi et la vie d’Ayano, si elle n’y change rien, deviendra un enfer. Devenue Yandere-chan, elle ne va pas l’entendre de cette oreille et devra tout faire pour contrecarrer les plans de ses rivales, quitte à employer les moyens les plus sordides. Le jeu devra se dérouler sur une période de dix semaines et une nouvelle rivale apparaîtra chaque semaine, laissant donc plusieurs jours à Yandere-chan pour élaborer ses plans les plus morbides ou stratégiques.

ÉPISODE 1 - Lovesick

C’est la version de base du jeu. Mais le site nous indique que le joueur pourra également choisir d’avoir un Senpai féminin, puisque le terme désigne en japonais une personne un peu plus âgée ou dans la classe supérieure. Le Senpai s’appelle Taro Yamada si c’est un garçon et Taeko Yama si c’est une fille. 

UNE JOURNEE NORMALE POUR UNE LYCEENNE JAPONAISE

Le but du jeu

La partie commence chez Yandere-chan avec un objectif : empêcher sa première rivale de rencontrer Senpai sous le cerisier et lui révéler ses sentiments en fin de semaine. Alors que jusqu’à présent nous n’avions droit qu’à des scènes programmées qui nous mettent devant un vrai animé (la qualité graphique sera bien sûr renforcée avec l’évolution du programme), vous avez à partir de ce moment-là le contrôle total de la situation et pouvez choisir d’emmener dans vos bagages tout objet utile de la maison, ciseaux ou couteau de cuisine par exemple.

La première de ses rivales s’appelle Osana Najimi et votre première mission sera donc de saboter la rencontre qu’elle a déjà programmée avec Senpai. Vous pouvez trouver sur le site à la section « CHARACTERS » la liste de tous les personnages du jeu avec une description de chacun d’eux. On apprend par exemple que Denpai et Osana sont des amis d’enfance mais qu’elle est dure avec lui pour ne pas lui montrer que ses sentiments d’amitié ont viré vers quelque chose de plus romantique. La première mission est facile parce qu’il vous faut le temps de vous familiariser avec les personnages et le jeu, et consistera à lui faire perdre la face. Elle voulait montrer ses plus belles photos à Senpai et vous devez tout faire pour éviter cela. Pour commencer gentiment et pour vous donner un exemple de ce qui vous attend, vous aurez donc le choix de voler tout simplement le téléphone d’Osana, ou bien de lui rendre après lui avoir volé mais avec des photos de petites culottes qui la mettront dans une mauvaise situation vis-à-vis de Senpai. La suite du jeu est plus sordide et Yandare-chan devra tout simplement imaginer des plans pour éliminer ses rivales dont vous trouverez une description rapide dans cette vidéo.

PERSONNAGES - Les 10 rivales de Yandere

Les moyens mis à votre disposition pour éliminer une rivale

Yandere-chan aura toujours plusieurs possibilités. Elle pourra simplement tuer sa rivale et effacer les preuves pour ne pas être identifiées comme coupable du crime. Elle dispose pour cela d’une serpillère et d’un incinérateur dans la cour du lycée où elle pourra jeter le corps, les habits tachés et l’arme. S’il y a un témoin, il faudra le tuer aussi ou, s’il parvient à s’échapper, effacer les traces avant que la police arrive. Il faudra recommencer les tâches de nettoyage autant que nécessaire. Sinon la police remontera immanquablement vers vous, vous serez accusée, emprisonnée et, pire que tout, vous ne pourrez jamais obtenir les faveurs de votre Senpai. Inutile de préciser aussi que si lui-même devait être témoin de vos manœuvres ou d’un de vos crimes, vous perdriez toute crédibilité à ses yeux et la partie se terminerait immédiatement.

Le deuxième choix qui s’offre à vous est de masquer le meurtre en un accident, comme une électrocution par exemple, tout en cachant les preuves qui pourraient amener la police vers vous. Une séquence montre Yandere-chan aux toilettes avec sa rivale. Elle éteint la lumière et fait tomber une bassine d’eau sur la tête de la rivale qui, pour s’essuyer, a besoin de voir où elle va. Mais au lieu d’appuyer sur l’interrupteur, elle met les doigts dans la prise et meurt sur le coup, électrocutée.

Enfin, vous pourrez jouer de finesse et éliminer la rivale sans commettre de meurtre ou provoquer un accident. Si par exemple, après avoir reporté ses erreurs de conduite, vous parvenez à éloigner la rivale de l’école, et donc de Senpai, en la faisant renvoyer. On peut aussi contribuer à ce qu’elle tombe amoureuse d’un autre. On peut colporter de fausses rumeurs et ainsi ruiner sa réputation ou encore l’accuser d’un meurtre. Tous les moyens sont bons, et le meilleur pour Yandare-chan, si elle veut vraiment être cruelle, sera de la pousser au suicide.

C’est là toute la grandeur du programme : vous êtes totalement maître des moindres fait et gestes de Yandere-chan et aurez son destin entre vos mains. YandereDev vous aide bien pour assurer cette noble mission et vous offre une large palette, entre la violence la plus bestiale et la subtilité la plus fine, pour être la seule et unique auprès de Senpai.

LE JEU VIDEO HITMAN COMME SOURCE D’INSPIRATION

La discrétion avant tout

Hitman est une série de jeux sortie sur plusieurs consoles depuis 2000 dans laquelle vous incarnez l’agent 47, un tueur à gages (la signification du mot hitman en anglais), qui doit éliminer ses cibles tout en cachant son identité auprès des gens qui pourraient être témoins de la scène. Et il dispose pour arriver à ses fins de trois possibilités : provoquer un accident pour masquer le crime, massacrer tout le monde ou trouver un autre moyen qui permette d’atteindre son but. Le principe est donc le même : vous devez traquer votre Senpai et éliminer ses prétendante en restant le plus discret possible et en maintenant l’image de l’étudiante parfaitement innocente. Les univers des deux jeux sont évidemment diamétralement opposés, entre un tueur à gages payé pour exécuter ses missions dans une atmosphère lugubre et une jeune fille qui tue des camarades au lycée par passion ou hystérie. Et pour se démarquer encore plus de Hitman, YandereDev a tenu à rendre son personnage encore plus spécial et unique.

Alors que l’agent 47 utilise presque toujours la violence et qu’il voyage tout le temps en essayant de préserver au maximum son identité, Yandere-chan agit dans la même location en étant connue de tout le monde, avec la réputation qu’elle s’est bâtie et les conséquences selon les actions qu’elle fera durant le jeu. Elle ne doit donc pas user de violence durant les phases normales et interagir normalement avec les gens qu’elle rencontre. De même, lors de ses accès de violence extrême, elle doit nettoyer la scène du crime pour ne laisser aucune trace qui mènerait la police sur les siennes alors que Hitman, en grand professionnel, fait son boulot sans se préoccuper de ce qu’il laisse derrière lui. Elle développera aussi plusieurs capacités tout au long du jeu.

HITMAN VS YANDERE

La maîtrise de ses choix

Le champ d’action du tueur à gages est très vaste et il peut tuer n’importe qui tant que ça s’inscrit dans l’intérêt de sa mission alors que Yandere-chan ne peut s’attaquer à ses professeurs, aux autres employés du lycée ou à la police sans être immédiatement neutralisée et jugée suspicieuse. Elle ne peut ainsi pas voler de vêtements alors que lui peut employer tous les subterfuges qui lui semblent les meilleurs. Il a à sa disposition un large éventail d’armes alors que la lycéenne possède un inventaire très faible pour se rendre la plus discrète possible. D’autant plus qu’elle évolue dans un cadre familier et qu’elle est entourée par des dizaines d’étudiants. YandereDev explique à ce sujet qu’il a dû épurer le cadre normal de l’école afin de donner à son personnage plus de possibilités de cachettes lors des phases de meurtres, alors qu’il n’en est rien dans l’univers de Hitman qui se déroule dans un cadre normal, avec parfois des centaines de témoins éventuels. Particularité amusante chez notre étudiante dérangée, elle peut distraire des personnes qu’elle veut attirer à elle par des rires soutenues, là où Hitman pourra par exemple envoyer une pièce pour attirer leur attention ailleurs.

Enfin, Hitman, pour arriver à ses fins, devra profiter de toutes les opportunités qui se présentent à lui durant le jeu, ce qui est parfois difficile à trouver. Yandere-chan disposera avant le début de la journée de plusieurs schémas mis au point par YandereDev et ce sera à vous de déterminer quelle est la meilleure solution. Des éléments en cours de partie pourront par exemple influencer vos choix ou faire changer la stratégie d’attaque et le schéma choisi en début de partie ne sera pas forcément celui que vous appliquerez au final. Pour une meilleure durée de vie du jeu, les concepteurs des deux jeux ont également donné à leur personnage des challenges à compléter. Le jeu devrait également disposer d’un mode « Custom » et « Random » pour vous permettre de créer un nouvel univers, un Senpai selon vos goûts, de nouveaux personnages et de nouvelles rivales, autant de nouvelles cibles à éliminer.

Voici un jeu étonnant dont même le titre n’est pas définitif. Alors que son programmeur nous dit qu’il n’est pas encore fini à 50%, de très nombreuses personnes de par le monde suivent l’évolution du projet avec beaucoup d’intérêt. Il n’y a qu’à voir le blog du site et les archives pour réaliser la masse de travail qu’il y a derrière. Et qu’il reste à accomplir ! Et pour cause, YandereDev, s’il accepte volontiers les aides de ses fans (selon certaines règles et des critères précis définis dans la partie « VOLUNTEER », notamment pour créer de futurs environnements) tient à rester seul maître du programme et ne reçoit les mails, suggestions ou requêtes qu’à de strictes conditions. Le jeu sera éventuellement traduit en français et d’autres langues une fois qu’il sera terminé mais à ce stade il n’en est pas encore question. Il n’est pas non plus destiné aux marchés des consoles mais, comme sur beaucoup de points, la question se règlera une fois la version PC finalisée à 100 %. Il n’y a pas de date de sortie prévue pour le moment mais, si le sujet vous intéresse vraiment et que vous comprenez l’anglais, le site officiel vous permettra de recevoir d’autres réponses à vos questions, des nouvelles de son développement et des possibilités de le tester via la plateforme de téléchargement gratuite. Les possibilités sont immenses dans ce jeu et si son créateur prend autant de temps, là où il ne faudrait à une équipe normale pas plus de deux ans, pour finaliser son projet, c’est que le résultat devrait être à la hauteur de toutes nos espérances.

PARTAGEZ AVEC CEUX QUE VOUS AIMEZ !

Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Pinterest
Email
WhatsApp
Print

NE MANQUEZ SURTOUT PAS...

ABONNE-TOI !

QUIZ DU JOUR !

LE JAPON EN UN CLIC

Vous avez besoin d’aide et d’infos ?
Nous sommes justement là pour ça !
Consultez tous nos articles pratiques ou contactez-nous directement si vous n’avez pas encore trouvé ce qu’il vous faut.

ARTICLES

SERVICES

CONTACT

POUR VOTRE CULTURE

les archives du Japon

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX !

RECEVEZ TOUTES LES NEWS DU JAPON !

DERNIERS ARTICLES

GARDONS LA LIGNE !

Des questions ?
Fugujapon vous répond !

FUGUJAPON

〒162-0824
東京都新宿区揚場町2−20
嶋田ビル3F

Copyright © Fugujapon. All Rights Reserved.
Site internet francophone au Japon: France l Belgique l Suisse l Canada l Afrique